Techniques de pose de palplanches par marteau hydraulique et par vibrofonçage

Pose des premières palplanches au Pont-Rouge

Les palplanches, de quoi s’agit-il ?

Selon le dictionnaire du BTP, une palplanche désigne un profilé en acier laminé mis en oeuvre par battage ou vibropalplanche formant un rideau d’étanchéité et de soutènement. Les palplanches sont munies de serrures permettant leur emboîtement les unes dans les autres. Le rideau de palplanches ainsi constitué est parfois ancré en tête par des tirants fixés à un rideau arrière ou contre-rideau.

Palplanches
Palplanches en acier entreposées avant leur “battage”. (Photo : Wikipedia)
Berge en palplanches (Lambersart)
Berge en palplanches à Lambersart. (Photo : Wikipedia)

Par marteau hydraulique
Cette technique de battage est vraisemblablement celle qui est utilisée pour le battage (pose) des palplanches au Pont-Rouge à Warneton)

Par vibrofonçage
Technique moins bruyante ? Pas sûr…

Photo (entête) : Marie-France Philippo (4/01/2020)

 

 

 

Coup de gueule d’un riverain de Warneton (F) face aux nuisances causées par les travaux de construction de la plateforme portuaire au Pont-Rouge

Avertissement : cette publication n’engage que son auteur et en aucun cas la responsabilité de notre collectif Comines-Warneton Environnement. 

Message adressé à Catherine Maheux, directrice du PACO par un habitant de Warneton (France)

Bonjour,

Je vois que votre approche des riverains du port du Pont-Rouge n’a pas changé : nous n’existons pas. Je vous ai envoyé un mail pour vous avertir des nuisances en cours des travaux de poses des palplanches, j’attends toujours votre réponse…

Je me rends compte de l’inutilité du dossier monté par CS Ingénierie qui n’a que repris que les chiffres d’études qui sont obsolètes de nos jours. Dans l’étude aucun impact sur les riverains au cours de la pose de palplanches n’a été repris ni supposé alors que l’étude d’incidence de VNF prend en compte les nuisances mais aussi les risques de dégâts matériels aux habitations.

Pourquoi n’en est-il pas de même pour le chantier de la plate-forme. Ah, j’oubliais 2 pays donc deux systèmes qui s’opposent.

Dans ce dossier vous n’avez pas défendu la Wallonie mais les intérêts du PACO et d’un industriel qui ne se prive pas “d’acheter” quelques fonctionnaires pour accomplir ses desseins d’envahisseur de la nature.
En érigeant cette plateforme à cet endroit vous avez pactisé avec un pollueur qui produira de plus en plus.

Sachez que les riverains ne vous portent pas dans leur cœur, mais peut-être “un sursaut de dignité” vous …. non car à ce stade vous êtes irrécupérable.
Je vous tiendrai toujours responsable, non par votre fonction mais par votre implication personnelle dans ce dossier pour favoriser sans vergogne cet industriel.

Si un problème devait arriver à ma maison ou ma famille vous serez responsable moralement et financièrement à titre personnel.

Je ne vous salue pas car vous ne méritez pas ce respect que vous confère votre fonction.

Denis Viaene, habitant de Warneton (F)
6 janvier 2020

NB : Une copie de ce message a été adressée à la Police de l’Environnement à Mons et à Philippe Mouton, Echevin de Comines-Warneton

Nouveau formulaire de signalement de nuisances

Le chantier de la plateforme portuaire a débuté côté belge, à Warneton
Photo : La Voix du Nord (13/01/2020)

Warneton, le 30 janvier 2020

Nous venons de mettre en ligne un formulaire de signalement de nuisances causées par les travaux de construction de la plateforme portuaire au Pont-Rouge à Warneton.

Actuellement, c’est la pose de palplanches délimitant le quai de déchargement qui génère des nuisances sonores : claquements sourds, vibrations ressenties dans les maisons et, ce, dès 6h30 ou 6h40 du matin. Selon un Deûlémontois le pilonnage dure jusqu’à 20 min. A raison de 58 coups à la minute, et de 3 à 4 cycles par heure, cela nous fait entre 17 et 20000 coups de pilon à par jour.

Pour info, les claquements sourds répétitifs sont perçus rue d’Ypres à Warneton (soit une distance de ±1,6km à vol d’oiseau du chantier)…

Vidéo enregistrée depuis Deûlémont le 29/01/2020 à 14h00

Vidéo enregistrée dans le centre de Deûlémont le 30/01/2020 à 6h40

Une copie de votre signalement sera automatiquement adressée aux agents constatateurs environnementaux de Comines-Warneton, à la Police de l’Environnement à Mons ainsi qu’à Mme la Bourgmestre et M. le Premier Echevin de Comines-Warneton.

Cliquer sur le bouton ci-dessous pour signaler des nuisances générées par les travaux de construction de la futur plateforme portuaire

Bouton - Signalement de nuisance liée aux travaux de construction de la plateforme portuaire

:

Nuisances causées par les travaux de construction de la plateforme portuaire au Pont-Rouge

Le chantier de la plateforme portuaire a débuté côté belge, à Warneton

Le chantier de la plateforme portuaire a débuté côté belge, à Warneton. En ce moment, c’est la pose de palplanches délimitant le futur quai de déchargement qui génère des nuisances sonores (claquements sourds répétitifs et vibrations ressenties dans les habitations et, ce, dès 6h30 du matin…

Le formulaire de signalement de nuisance ci-dessous est à votre disposition. Une copie de votre signalement sera adressée aux agents constatateurs environnementaux de Comines-Warneton, à la Police de l’Environnement à Mons ainsi qu’aux élus de Comines-Warneton.

Deux vidéos filmées par un Deûlémontois illustrant l’importance de la nuisance causée par le battage (pose) des palplanches :

29/01/2020 à 6h40

30/01/2020 à 14h00

Formulaire de signalement des nuisances causées par le chantier de la plateforme portuaire

Votre adresse
Choisir votre ville de résidence (Deulémont, bas-Warneton, Warneton Belgique ou Warneton France)
Votre numéro de téléphone (nécessaire si nous devons vous contacter)
Votre adresse E-Mail
Concernant l'heure - Exemples : si nuisance constatée à 6h40 choisir : 6h45, si nuisance constatée à 7h05 choisir 7h00.
Soyez concis SVP (150 caractères maxi)
=
Inscrire la réponse dans l'encadré ci-dessus. Attention ! Le signe * signifie 'multiplier par'. Exemple : 9*7 = 9x7. Inscrire '63' dans l'encadré. Puis cliquer sur le bouton "Envoyer" ci-dessous