Le monde qui marchait sur la tête est en train de remettre ses idées à l’endroit

Texte poignant de Coline Serreau qui ne mâche pas ses mots…

Dimanche 22 mars. Coline Serreau, réalisatrice de Trois hommes et un couffin, mais aussi de films visionnaires, écolos, humanistes et généreux comme La belle verte ou La crise.

Coline Serreau

par Coline Serreau

Le gouvernement gère l’épidémie comme il peut… mais les postures guerrières sont souvent inefficaces en face des forces de la nature. Les virus sont des êtres puissants, capables de modifier notre génome, traitons-les sinon avec respect, du moins avec modestie.

Apprenons à survivre parmi eux, à s’en protéger en faisant vivre l’espèce humaine dans des conditions sanitaires optimales qui renforcent son immunité et lui donnent le pouvoir d’affronter sans dommage les microbes et virus dont nous sommes de toute façon entourés massivement, car nous vivons dans la grande soupe cosmique où tout le monde doit avoir sa place. La guerre contre les virus sera toujours perdue, mais l’équilibre entre nos vies et la leur peut être gagné si nous renforçons notre système immunitaire par un mode de vie non mortifère.

Dans cette crise, ce qui est stupéfiant c’est la rapidité avec laquelle l’intelligence collective et populaire se manifeste.
Poursuivre la lecture

Qualité de l’air dégradée ce week-end au nord

28 mars 2020 – Le nord de la France connaît un épisode de pollution aux particules fines ce week-end.

Crédit : La Chaîne Météo

Depuis le milieu de la semaine, avec l’installation de conditions anticycloniques en Europe, la pollution aux particules  est assez importante sur le nord de la France.

(…)

Pourquoi plus de particules ?

Les hautes pressions jouent en plus le rôle d’un couvercle en empêchant les échanges entre les différentes couches de l’atmosphère ce qui entraîne l’accumulation des polluants au fil des jours. En été, les rayons solaires réchauffent les basses couches ce qui déstabilise la masse d’air. Par conséquent, des mouvements verticaux se mettent en place ce qui a pour effet de diluer les polluants.

Poursuivre la lecture

Abattage d’arbres le long de la Lys. Pourquoi ?

Mise à jour le 13 octobre 2020

Warneton (27 mars 2020) – Après l’abattage des arbres bordant le chaussée d’Ypres en 2016 dans le cadre les travaux préparatifs au futur “Eco zoning” des Quatre Rois et la destruction de la végétation des berges de la Lys lors de la première phase des travaux de recalibrage de cette rivière voilà que l’on abat maintenant des arbres le long du Ravel (en direction du l’usine Clarebout Warneton). Pourquoi ces arbres ont-ils été abattus et par qui ? Ne trouvez-vous pas que la Nature à Warneton est vraiment malmenée ? Les photos ci-dessous ont été prises hier après-midi vendredi 27 mars 2020…

Localisation des arbres abattus
Recalibrage de la Lys - Localisation des arbres abattus
Cliquer sur les photos pour les agrandir

13 octobre 2020 – Les arbres abattus en mars 2020 ont été broyés

Notre conception du monde nous interdit le monde de demain : Yannick Roudaut

Pendant des siècles, l’homme a affirmé que la Terre était plate, que le soleil tournait autour de la Terre… Autant de vérités considérées comme absolues qui ont volé en éclats au XVIème siècle. Et si nous commettions, de nouveau, de telles erreurs d’appréciation ? L’humanité aurait-elle en ce début de XXIème siècle un nouveau rendez-vous historique avec ses certitudes ?

Poursuivre la lecture

Après la pandémie

Après la pandémie

Chute du mur de Berlin en 1989, attaque sur les tours du World Trade Centre en 2001, explosion de la bulle des subprimes et panique financière en 2008, et à présent la pandémie du Covid-19… Tous les dix ans à peu près, des bouleversements systémiques nous conduisent à interroger notre représentation du monde, notre idée de la flèche du temps, la signification même que nous attachons aux mots de « progrès » ou de « développement ».

La crise est sanitaire. Elle a déjà débouché sur une crise financière. Elle annonce une crise économique majeure, avec des fermetures d’entreprises en chaîne, une augmentation brutale du chômage, et une mise à l’épreuve des systèmes de protection sociale dans toutes les régions du monde.

Notre devoir aujourd’hui est de savoir lire, dans ces crises, la possibilité d’une refondation de notre vivre ensemble autour de valeurs fortes, positives et partagées, en adéquation avec les limites planétaires.

C’est notre dernière chance. Depuis quarante ans, les inégalités se sont creusées presque partout. Nous sommes témoins de la sixième extinction massive des espèces, d’une dramatique dégradation des sols, et d’une accumulation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère qui transforment peu à peu la Terre en étuve. Les phénomènes météorologiques extrêmes vont se multiplier, avec des impacts importants notamment sur la production alimentaire. Les migrations forcées de population vont augmenter en conséquence : le nombre de réfugiés climatiques pourrait s’élever en 2050 à 140 millions (selon la Banque mondiale), voire 200 millions (selon l’Organisation des Nations Unies).
Poursuivre la lecture

Mascaret sur le bras mort de la Lys (17/03/2020)

Physiquement, le mascaret correspond à la propagation d’un ressaut le long du cours d’un fleuve ou d’un canal.

La vidéo ci-dessous met en évidence ce phénomène produit par le passage d’une péniche à la hauteur de la jonction de la Lys canalisé et du bras mort de la Lys.

Chaque passage de péniche produit cet effet de mascaret en aval et en amont du bras mort qui renvoie les alluvions vers l’intérieur du méandre. Ce phénomène est accentué par la Douve qui, selon Philippe Mouton, dépose dans le vieux méandre de Warneton des quantités considérables de limon provenant des parcelles agricoles sur les milliers d’hectares de son bassin versant entre la crête des Monts de Flandre et celle de Neuve Eglise et du Mont de la Hutte…
Ces alluvions ne cessent de réduire la hauteur de l’eau dans le bras mort de la Lys et empêchent l’évacuation de l’eau de la Douve lors des crues quand la Lys est haute. Le dragage est soi-disant prévu. Mais quand ?

Effet des alluvions dans le bras mort de la Lys (Warneton)
Photo: ©Patrick Maton (10/08/2017)

CL Warneton – Enième déversement d’effluents industriels dans la Lys au rejet R2 normalement destiné aux eaux pluviales (15/03/2020)

Le rejet R2 se trouve au niveau du portail à proximité du bassin aérobie n°1, celui qui est le plus proche du congélateur.
Selon la demande de permis unique de 2011/2012 ce rejet est officiellement destiné pour les rejets des eaux pluviales. Comment expliquer que la couleur de ces rejets dans cette vidéo soient blanchâtres et moussantes ?
Comment expliquer qu’un tuyau de pompage de l’eau du bras mort de la Lys ait été introduit dans celui du rejet R2 ?
Comment expliquer que ce tuyau soit relié à un motopompe diesel (Betsy) d’une capacité de 175m3/heure qui ne figure nulle part dans la liste des équipements de cette usine ?
Enfin, comment CL Warneton utilise-t-il l’eau du bras mort de la Lys ainsi pompée…?

Vidéo : Denis Viaene

Voici une simple question posée par rapport, non pas aux agriculteurs mais bien certains irrespectueux entrepreneurs agricoles

Pollution par les epandages de presticides

Par Martin Windels
11 mars 2020

QUESTION
Pouvez-vous répondre ou me donner une piste afin de m’orienter ?
Lorsque un champ est pulvérisé
1) une distance minimum est-elle imposée ?
2) Si oui, quelle est cette distance et par rapport à quoi (limite de propriété, espace habité…) ?

REPONSE : bref, incontrôlable. Et c’est pas moi qui ferais confiance à ces irrespectueux

Depuis le 1er janvier 2019, il y a une obligation d’utiliser un système anti-dérive de minimum 50 %.

La largeur des zones tampons à respecter est indiquée sur les étiquettes des produits phyto, elle varie donc en fonction des produits. Les buses anti-dérive permette de réduire la largeur de ces bandes.

Cependant, des zones tampons de minimum 6 mètres sont obligatoires à proximité des eaux de surfaces.

Poursuivre la lecture

Comines-Warneton : les travaux prévus sur les deux ponts-frontières ne s’effectueront pas au même moment

Photos : ©Patrick Maton

Des travaux seront effectués sur le pont qui relie Comines Belgique à Comines France durant 3 mois. Le pont métallique de Warneton est quant à lui âgé de plus de 30 ans et présente des défauts à la structure portante.

Comines et Warneton sont toutes les deux reliées à leurs homologues françaises par des ponts-frontières qui traversent la Lys. D’importants travaux sont en cours sur ces ponts. Il est prévu que celui reliant Comines Belgique à Comines France soit fermé de mai à juillet. Mais il semblerait que le pont reliant les deux Warneton doivent également faire l’objet de rénovations urgentes, étant donné son état de vétusté avancé.

Le député Hervé Cornillie a interrogé le Ministre des Travaux publics, Philippe Henry, à ce sujet. “Si les fermetures des ponts-frontières concernés ont lieu au même moment, il ne fait nul doute que la commune de Comines-Warneton se trouvera alors dans une position isolée et d’étouffement économique. Ce que, et je rejoins l’avis des autorités locales à ce sujet, nous devons essayer d’éviter. L’administration a-t-elle bien consciente du fait relaté ? Le SPW estime une intervention, urgente sur le pont frontière de Warneton. Celle-ci est-elle d’ores et déjà planifiée ? Des crédits y sont-ils déjà attribués ? Veillera-t-on à éviter la fermeture simultanée des deux ponts frontières ?”

Poursuivre la lecture