5G à Yvoir en Belgique : le Collège ne se laisse pas faire

L’annonce d’une 5G “light” à Yvoir a fait réagir le Collège qui vient d’avertir Proximus. En gros: “Vous stoppez votre projet ou on résilie nos contrats et on va au Tribunal.”

Pylone - antennes pour telephones cellulaires-

Le 1er avril dernier, Proximus a annoncé le lancement d’un test de “5G light” (qui utiliserait les antennes et la bande passante de la 3G) dans une trentaine de communes. Une annonce qui a provoqué beaucoup de réactions, notamment à Ciney.

La commune d’Yvoir n’est pas directement concernée car les antennes seraient situées sur les communes voisines de Dinant, Ciney, Assesse… Mais elle “bénéficierait” partiellement de la couverture 5G grâce à ces antennes.

Le Collège vient d’adresser un courrier à Proximus sur base des éléments dont il dispose. Tout d’abord, le Collège rappelle que la commune ne se positionne pas par principe contre la 5G mais que ce déploiement est en contradiction avec la Déclaration de Politique Régionale qui stipule que toute avancée technologique de la 5G se fera après des études environnementales, et qu’une consultation lancée par l’Institut Belge des Télécommunications est encore en cours.

Pour ces raisons, le Collège exige Proximus stoppe immédiatement le déploiement de la 5G dans les communes avoisinantes et consacre le budget à couvrir les zones blanches ou grises de la région. A défaut, le Collège annonce son intention de rompre tous les contrats qui lient la commune d’Yvoir à Proximus et en outre de lancer une action en cessation devant le tribunal de Première Instance de Namur.

Source : MATELE.BE – 9 avril 2020

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *