Effet mascaret produit par le passage des péniches

Physiquement, le mascaret correspond à la propagation d’un ressaut le long du cours d’un fleuve ou d’un canal.

Les photos ci-dessous mettent en évidence ce phénomène produit par le passage d’une péniche à la hauteur de la jonction de la Lys canalisé et du bras mort de la Lys.

Chaque passage de péniche produit cet effet de mascaret en aval et en amont du bras mort qui renvoie les alluvions vers l’intérieur du méandre. Ce phénomène est accentué par la Douve qui, selon Philippe Mouton, dépose dans le vieux méandre de Warneton des quantités considérables de limon provenant des parcelles agricoles sur les milliers d’hectares de son bassin versant entre la crête des Monts de Flandre et celle de Neuve Eglise et du Mont de la Hutte…

Ces alluvions ne cessent de réduire la hauteur de l’eau dans le bras mort de la Lys et empêchent l’évacuation de l’eau de la Douve lors des crues quand la Lys est haute. Le dragage est soi-disant prévu. Mais quand ?

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *