Warneton – Nouvelle pollution du bras mort de la Lys provenant de la Douve

Bernard B. (23 avril 2020) – Pollution ce soir à la sortie de la Douve qui se propage jusqu’au quai Verboeckhoven. A vue d’oeil, ça ressemble à de la fiente de poules mais je ne suis pas spécialiste. Je t’envoie des photos de cette pollution ainsi que celle d’un poisson mort flottant juste à côté du nid des cygnes. Les habitants des péniches me disent que c’est déjà arrivé plusieurs fois. A surveiller mais je confirme la provenance via la Douve.

Notre Collectif a transmis les photos de Bernard à Philippe Mouton qui confirme avoir constaté ce type de pollution dans le passé, aux agents constatateurs environnementaux de Comines-Warneton ainsi qu’au DPC de Mons (Police de l’Environnement du SPW).


Photos prises vendredi 24 avril 2020

Photos prises samedi 25 avril 2020

Print Friendly, PDF & Email

2 réponses sur “Warneton – Nouvelle pollution du bras mort de la Lys provenant de la Douve”

  1. J’ai plusieurs fois observé sur la Douve à Warneton et même à Wulvergem et Nieuwkerke ce même genre de matières qui sont comme en fermentation. Peut-être cette fois ci, est-ce de la matière en fermentation issue du lit de la Lys elle-même, c’est possible. Il y a beaucoup de matières végétales qui se développent tellement l’eau est riche en matières organiques et en effluents azotés. Il est aussi possible que ces matières soient amenées par la Douve ou par le courant de la Lys canalisée. On a des effets de petits mascarets qui se propagent dans les bras morts lors du passage des bateaux.

    Il faut aller voir à l’embouchure de la Douve et remonter celle-ci s’il y a doute sur la provenance de ces fermentations. Il faudra un jour faire la lumière sur les pollutions de nos cours d’eau et collaborer systématiquement avec les administrations Flamandes.

    En effet, des entreprises ont déjà été pointées du doigt pour avoir lâché des effluents dans la Douve via les égouts qui aboutissent dans le ruisseau dit des “Quatre Rois” ou dans la Lys.

    1. Philippe,

      Je te fais part de notre questionnement suite à la lecture de ton message et notamment de cette phrase : ” Peut-être cette fois ci, est-ce de la matière en fermentation issue du lit de la Lys elle-même, c’est possible. ”

      Si c’était le cas, ne penses-tu pas que ce phénomène se serait produit sur toute la longueur du bras mort ? S’il y a bien fermentation comment expliquer que ce phénomène ne se soit manifesté qu’à partir de la Douve et ce jusqu’au Quai Verboeckhoven et que celui-ci soit de très courte durée (avec un pic le 23/04) ?

      Il faudrait que les agents constatateurs environnementaux viennent sur place pour prendre des échantillons pour les faire analyser par un labo agréé par le SPW afin de déterminer leur origine. Il y avait encore hier soir 26/04/2020 des “particules’ flottantes le long de la rive (côté chemin de halage).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *