17/05/2020 – Coup de gueule d’un riverain de Warneton (France) adressé par courriel à la Direction de l’usine Clarebout Potatoes de Warneton

Photo : Deûlémont Environnement

Warneton – France, le 17 mai 2020 – (…) Suite à ma plainte de ce matin à 9h00 un technicien est passé devant chez moi à 12h10 soit 3 heures après mon signalement d’odeurs importantes de friture. Votre technicien est passé sans s’arrêter pour constater ce qui n’avait plus lieu vu le changement d’orientation du vent… Les retombées odorantes se situaient entre mon domicile et la ferme Grislain située route de la mine d’or (±300 mètres de mon domicile).

Je vous recontacte cet après-midi pour vous avertir de la réapparition des nuisances mais avec une forte augmentation de densité de l’odeur qui de friture est passée à graillon (vieille huile brûlée). Nous avons l’impression que l’odeur arrive par vague successives.

Si vous voulez constater je suis à mon domicile pour recevoir un de vos techniciens qui peut relever la véracité de mes propos.

Si je vous contacte régulièrement, c’est pour vous faire connaître les nuisances qui ne sont peut-être pas perceptibles depuis votre lieu d’implantation et non pas pour le plaisir de vous signaler des “chimères”. Je vous signale en live les nuisances mais pour les constater il faut une réactivité réelle et voulue.

Ne me faites pas passer pour l’emmerdeur de service… J’ai toujours été objectif dans mes signalements auprès de vos services quand il y a gêne de vos installations et elles sont multiples et nombreuses depuis 12 ans.

Si je n’avais pas prévenu pour le bruit, pour les mauvaises odeurs, pour les tremblements vous diriez “il n’y a rien tout va bien”. A part les tremblements qui ont été jusqu’à présent résolu le reste des problèmes sont toujours d’actualité.

J’attends une volonté vraie de résoudre les nuisances olfactives et sonores qui ne devaient jamais être selon vos propos Monsieur Clarebout lors de la présentation de votre projet initial du site de Warneton.

Dans l’attente de vous lire.
Denis Viaene

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *