Non, la frontière franco-belge ne sera pas fermée !

Pont de Warneton (B)

Afin de dissiper certaines rumeurs concernant la soi-disant fermeture de la frontière franco-belge à partir de demain vendredi 18/09 à 16h00, nous relayons ci-dessous le communiqué de la bourgmestre de Comines-Warneton (B) et celui du maire de Comines (F).

COMMUNIQUE D’ALICE LEEUWEERCK, BOURGMESTRE DE COMINES-WARNETON (publié ce jeudi 17/09 à 11h00)

– Le gouvernement belge (SPF Affaires Etrangères) classe, entre autres, à partir de vendredi 18/09 à 16h00, le département du Nord, frontière avec notre ville, en rouge.

– Concrètement, outre les déplacements pour raisons essentielles (professionnelles, scolaires, familiales, médicales, etc.) les résidents frontaliers de Comines-Warneton peuvent poursuivre leurs activités quotidiennes et habituelles de courte durée en France (courses, séance sportive, etc.). Nous ne parlons pas ici d’activités qui occupent la journée complète.

Exemples pratiques : les courses de proximité en France sont permises, mais les journées « shopping » dans des villes plus éloignées ne sont pas autorisées. De même, l’activité sportive habituelle (abonnement, compétition, entraînement en club, etc.) est permise, mais les journées sportives en France ne sont pas permises.

– La France n’a émis aucunes restrictions à ce que les citoyens français continuent leurs activités quotidiennes en Belgique (courses, sport, déplacements divers, etc.). Les restrictions ne visent que les citoyens de Belgique vers la France.

‼️ LES FRONTIERES NE SONT PAS FERMEES ‼️

****

COMMUNIQUE D’ERIC VANSTAEN, MAIRE DE COMINES FRANCE

– Le gouvernement belge (SPF Affaires Etrangères) a placé hier le Département du Nord de la France en zone rouge.

– Au regard des diverses annonces faites, et notamment celle du Ministre Belge des Affaires étrangères, Philippe Goffin, voici ce qu’il ressort :

– Les Cominois français peuvent continuer à faire leurs achats de proximité au sein des commerces locaux de Comines Belgique ;

– Les Cominois belges peuvent continuer à faire leurs achats de proximité au sein des commerces locaux de Comines France ;

– Les travailleurs transfrontaliers français et belges peuvent continuer à se rendre sur leurs lieux de travail respectifs (reste à définir l’obligation d’être en possession d’une attestation d’employeur) ;

– Les enfants scolarisés de part et d’autres de la frontière peuvent continuer à fréquenter leurs établissements scolaires ;

– Les familles transfrontalières peuvent continuer à se rencontrer, en respectant les préconisations sanitaires et en limitant autant que possible les grands rassemblements privés considérant qu’en Belgique, la bulle familiale est toujours de vigueur.

Nos voisins belges sont par contre soumis à une interdiction de voyage touristique non essentiel au sein de notre département et de tous les départements français placés en zone rouge par le gouvernement belge.

– Il leur appartient donc de différer ces derniers.

– Nous devons lutter ENSEMBLE contre la propagation de ce virus qui ne s’arrête pas à nos frontières et adapter nos quotidiens au regard des recommandations sanitaires.

(…)

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *