L’acrylamide dans les aliments est une préoccupation de santé publique

Acrymalide dans les aliments frits

Selon l’EFSA, l’European Food Safety, les preuves issues des études animales montrent que l’acrylamide et son métabolite, le glycidamide, sont génotoxiques et cancérigènes: ils endommagent l’ADN et causent le cancer. En revanche, dans les études sur l’homme1, les éléments probants qui démontreraient qu’une exposition alimentaire à l’acrylamide provoque le cancer sont actuellement limités et non concluants.

L’acrylamide étant présent dans un large éventail d’aliments consommés au quotidien, ce problème se pose pour tous les consommateurs, mais les enfants sont le groupe d’âge le plus exposé proportionnellement à leur poids corporel. Les catégories alimentaires qui contribuent le plus à l’exposition à l’acrylamide sont les produits frits à base de pommes de terre, le café, les biscuits, les biscuits salés, les pains grillés ou frais. (…)

Lire la suite…

Pourquoi réagir contre les projets de l’entreprise Potatoes de Monsieur Clarebout?

Par Marquita BOUCKENOOGHE

Ces projets que l’on peut qualifier de gigantisme ne doivent pas et ne pourront pas s’intégrer dans un lieu où l’habitat est majeur.

Ne pas laisser une occasion pour augmenter et défendre l’avenir de ce qui nous est cher (ici à Warneton).
Transmettre et convaincre est de première importance.
Faire prendre conscience qu’il faut réduire au maximum de nouveaux risques et nuisances pour la population.
Protéger la jeunesse, l’avenir et la santé des enfants. Il y va aussi de leur sécurité étant donné le passage fréquent de nombreux camions et ce malgré l’interdiction et la présence de caméras intelligents.

Avons-nous envie que les futures générations se souviennent et parlent de nous en termes de personnes irresponsables voire coupables ?
Ces générations prouveront notre culpabilité si rien ne se fait de notre côté, si rien ne se fait maintenant !!
Nous devons défendre ce que nos parents et grands-parents nous ont transmis. C’est un devoir.

Lire la suite…

SOS Environnement-nature : service de garde et d’interventions urgentes de la Police de l’Environnement

SOS Environnement-nature est le service de garde et d’interventions urgentes de la Police de l’Environnement. De jour comme de nuit, y compris le week-end, 4 ingénieurs (1 par direction extérieure) sont prêts à intervenir en urgence sur les lieux d’une pollution accidentelle ou malveillante.
Le 1718, un numéro de téléphone à appeler si vous êtes témoin d’une situation ou d’une activité qui porte atteinte à l’environnement ou à la nature…

Recommandation : Si vous appelez le 1718, n’oubliez pas de signaler la pollution (mauvaise odeur, bruit, rejet dans la Lys,…) via un nos formulaires en ligne:
Nuisance olfactive,
Nuisance sonore,
Rejet polluant dans la Lys,
Retombées de gouttelettes d’huile de friture,
Pollution de l’air causée par un épandage agricole.

C’est important pour nous permettre d’établir des statistiques et de récapituler les plaintes à la fin de chaque mois.

Si le numéro 1718 ne fonctionne pas appeler Mr NIYONGABO Christian, Attaché qualifié au DPC de Mons au numéro :

+32 65 400 091

Comino-Warnetonnois, réveillez-vous !

La protection de l’environnement ne date pas d’hier à Comines-Warneton.

Déjà, en 1976, un Comité pour l’Aménagement et la Défense de l’Environnement (CADEC) a été créé et, pendant une dizaine d’années, il édité un mensuel, organisé des stages et des conférences. Protecteurs des petits oiseaux, doux rêveurs ils n’en n’étaient pas moins de pionniers.

Aujourd’hui, il ne s’agit plus de contempler la nature et de faire de la pédagogie. Une véritable prise de conscience de la gravité de la situation doit nous mobiliser et nous faire réagir.

Ca ne sert à rien de se lamenter et de subir les dégradations de notre environnement comme une fatalité.

Le réchauffement climatique, les nuisances, les pollutions , les menaces pour la biodiversité, c’est la responsabilité de chacun de nous. Nous sommes tous concernés. Nos enfants et nos petits enfants en seront les victimes, ils nous jugeront.

Bougeons-nous ! C’est pas compliqué avec les moyens actuels de communication de partager les informations, de signaler les nuisances, les dégradations environnementales, de signer les pétitions et de participer aux enquêtes publiques.

Chacune de nous peut être un “lanceur d’alerte”. Chacun de nous peut participer, même modestement à cette mission vitale pour l’humanité : ‘SAUVER LA PLANETE”.

Guy Lauwarier

Origine des mauvaises odeurs produites par la station d’épuration de CL Warneton

Station d'épuration CL Warneton
Vue aérienne de la station d’épuration de CL Warneton (Capacité de traitement : 200.000 équivalents habitants)

Quelle est la nature et la caractérisation des odeurs ?

Les eaux usées des stations d’épuration étant un milieu très réducteur certains composés soufrés (sulfates par exemple) vont se transformer en dihydrogène de soufre (H2S) générant l’odeur caractéristique d’œuf pourri. Si les composés soufrés génèrent plus de 80% des odeurs en eaux usées de nombreuses autres molécules odoriférantes existent. Ci-après les principales molécules odoriférantes en station d’épuration.

Le tableau ci-dessous reprend les composés les plus connus et caractérise l’odeur :

Tableau mauvaises odeurs d'une station d'épuration
Cliquer sur l’image ci-dessus pour l’agrandir

Les boues d’épuration (urbaines ou industrielles) sont le principal déchet produit par une station d’épuration à partir des effluents liquides. Ces sédiments résiduaires sont surtout constitués de matière organique (bactéries mortes) de matière végétale et minérale humide.

L’odeur et la couleur de ces boues permettent d’évaluer l’état d’aération. Une légère odeur de terre (humus) est indicatrice d’une bonne aération. Une odeur d’égout révèle un manque d’oxygène, une forte odeur d’H2S (œuf pourri) ou de mercaptans (choux) indique un problème de fermentation de la boue. En général, une couleur brune à marron clair est indicatrice d’une bonne aération.

Pour en savoir plus sur le dysfonctionnement biologique d’une STEP cliquez ICI

Que dit la législation sur le bruit produit par une usine comme CL Warneton ?

Valeurs limites générales de niveaux de bruit applicables à un établissement classé comme CL Warneton

Zone d’immission1 dans laquelle
les mesures sont effectuées

Valeurs limites (dBA)
Jour
7h-19h
Transition
6h-7h
19h-22h
Nuit
22h-6h et dimanche
I Périmètre de 500m autour de la zone économique industrielle 55 50 45
Source : Arrêté du Gouvernement wallon fixant les conditions générales d’exploitation des établissements visés par le décret du 11 mars 1999 relatif au permis d’environnement (4 juillet 2002)

Signaler une nuisance sonore

Notes :

    1. L’immission est la concentration de l’ensemble des polluants, primaires et secondaires, qui agissent sur l’environnement et les individus. La mesure de l’immission d’un milieu est donc représentative de la qualité de ce milieu.

À propos de la qualité de l’air et des mesures de la pollution atmosphérique

À propos de la qualité de l’air et des mesures de la pollution atmosphérique.

IQA1 Niveau de pollution de l’air Impact sur la santé
0 – 50 Bon La qualité de l’air est jugée satisfaisante, et la pollution de l’air pose peu ou pas de risque.
51 -100 Modéré La qualité de l’air est acceptable. Cependant, pour certains polluants, il peut y avoir un risque sur la santé pour un très petit nombre de personnes inhabituellement sensibles à la pollution atmosphérique.
101-150 Mauvais pour les groupes sensibles La qualité de l’air est acceptable. Cependant, pour certains polluants, il peut y avoir un problème de santé modérée pour un très petit nombre de personnes qui sont particulièrement sensibles à la pollution de l’air.
151-200 Mauvais Tout le monde peut commencer à ressentir des effets sur la santé; les membres des groupes sensibles peuvent ressentir des effets de santé plus graves.
201-300 Très mauvais Avertissements de santé de conditions d’urgence. Toute la population est plus susceptible d’être affecté.
300+ Dangereux Alerte de santé: tout le monde peut ressentir des effets de santé plus graves.

Source : AIRNOW.GOV

Notes

  1. IQA : Indice de la qualité de l’air

La pollution de l’air à Comines-Warneton

La pollution de l'air à Comines-Warneton par les gaz d'échappement

Selon l’agence wallonne de l’air et du climat (AWAC) Comines-Warneton se situe à la 1ère place des communes du Hainaut où la qualité de l’air s’est le plus dégradée…  et à la 14e place des communes où la qualité de l’air s’est dégradée pendant la période [2010-2012] – [2012-2014].

Un indicateur de qualité de l’air a été mis au point pour chaque commune wallonne. Cet outil fournit une information synthétique permettant de situer la qualité de l’air d’une commune par rapport à celle de l’ensemble de la Région, en l’occurrence ici Comines-Warneton. Dans le graphique ci-dessous publié par l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat (AWAC) nous constatons que la qualité de l’air à Comines-Warneton s’est (sérieusement) dégradée ces dernières années…

Pollution de l'air à Comines-Warneton (2012-2014) par l'AWAC
Cliquer sur l’image ci-dessus pour l’agrandir

Le graphique ci-dessus permet de comparer la qualité de l’air de 69 communes du Hainaut. En comparant les histogrammes nous constatons que Comines-Warneton se situe

      • à la 14e place des communes où la qualité de l’air s’est dégradée;
      • à la 1ère place des communes où la qualité de l’air s’est le plus dégradée…

Lire la suite…

Pesticides en Wallonie : état des lieux et perspectives

Pollution par les epandages de presticides

Que cela soit en milieu urbain ou rural, la population wallonne est exposée aux produits phytopharmaceutiques et particulièrement aux herbicides et fongicides. Une exposition qui a des conséquences nuisibles sur la qualité de vie, la santé, l’alimentation, les ressources naturelles (air, sol, eau) et la biodiversité. L’arrêt de l’usage de pesticides par les particuliers, les entreprises et les pouvoirs publics constitue donc une priorité.

Trois mesures sont entrées en vigueur récemment:

1. Protection des riverains des parcelles agricoles

    • Interdiction de débuter une pulvérisation lorsque la vitesse du vent est supérieure à 20 km/heure
    • Interdiction de pulvériser à moins de 50 mètres des bords de toute parcelle qui jouxte un site d’établissement (cours de récréation, écoles, internats, crèches et infrastructures d’accueil de l’enfance) durant les heures de fréquentation de celui-ci
    • Obligation d’utiliser, sur tout le territoire wallon, un matériel d’application qui réduit la dérive de minimum 50%

2. Glyphosate et néonicotinoïdes

Deux mesures d’interdiction portant sur ces produits sont entrées en vigueur en Wallonie :

    • L’utilisation des pesticides contenant des néonicotinoïdes depuis juin 2018
    • L’usage du glyphosate par des utilisateurs non formés depuis mars 2017

Lire la suite…

Projet de 2e congélateur de CL Warneton : enquête publique

Plan en perspective projet 2e frigo de CL Warneton

L’enquête publique a débuté le 17 juin 2019 et se terminera le 1er juillet 2019. Il ne faut donc pas traîner…

Nous notons dans cette annonce que ce 2e super congélateur n’entrainera pas d’augmentation de la capacité de production, soit d’après le permis de 2012,  1140 tonnes de produits surgelées par jour1, pour un charroi de ±440 mouvements par jour2

Extrait de l’annonce :

Cela ne nous étonne nullement puisque plusieurs de nos sources dans l’usine attestent que CL Warneton a fortement augmenté sa production depuis le permis d’exploitation que le SPW lui a octroyé 2012.

Dans ce permis d’exploitation, le SPW a autorisé que CL Warneton produise 1140 tonnes / jour de produits finis surgelés par jour comme suit :

– Lignes 3 et 4 : 2 x 432 tonnes / jour de frites surgelées, soit 864 tonnes /jour.
– Lignes de flocons : 2 x 30 tonnes / jour.
– Lignes de spécialités 5, 6 et 7 : 3 x 72 tonnes / jour, soit 216 tonnes / jour.

Selon nos sources, la capacité de production des lignes 3, 4, 5, 6 et 7 étant de 30 à 40 % supérieure à ce qui est autorisé dans le permis de 2012, la production journalière de produits finis devrait en réalité se situer entre ±1500 et ±1600 tonnes / jour au lieu de 1140 tonnes / jour.

Selon nos sources dans cette usine, la ligne 7 mise en service fin 2017 serait en réalité une double ligne produisant entre 80 tonnes et 90 tonnes / jour, soit ±2000 tonnes par jour….

La production journalière actuelle devrait aujourd’hui avoisiner 3500 tonnes / jour, ce qui explique :

  • les extensions internes autorisées le 31/07/20173:
    • 3 compresseurs d’air supplémentaires
    • 1 chaudière à vapeur (17MWth)
    • 1 oxydateur thernmique (vavec production de vapeur) pour le traitement des odeurs (16,5 MWth)
    • 2 chaudières à huile thermique (2 x 6,3 MWth) : très probablement pour alimenter de nouvelles friteuses (double ligne 7)
    • Installations de traitement des eaux usées dont 1 bioréacteur à membrane dans un nouveau bâtiment.
  • l’augmentation de capacité de traitement de la station d’épuration (bioréacteur à membrane et transformation du bassin biométhaniseur en bassin anaérobie au printemps 2018) ,
  • l’augmentation de la puissance de l’alimentation électrique de l’usine (travaux de janvier 2017) : 32 Mégawatts au lieu de 22 Mégawatts4.
  • l’augmentation des émissions de CO2 (gaz à effet de serre) autorisés par le SPW/AWAC, ce qui tend à démontrer que CL Warneton consomme plus de gaz et que, de facto, qu’il cuit avantage de frites (donc augmentation de production) !

Augmentation de quotas d’émission de CO2 autorisé par l’AWAC à CL Warneton ( chiffres en tonnes de CO2):
Tableau montrant l'augmentation des quotas de CO2 pour CL Warneton autorisé par l'AWAC

Concernant le nombre de charroi, le SPW ayant autorisé 440 mouvements de camions par jour (pour 1140 tonnes / jour) dans le permis d’exploitation accordé en 2012, le nombre de mouvements de camions devrait avoisiner aujourd’hui les 1200 mouvements par jour avec les 3500 tonnes / jour de produits finis fabriqués par CL Warneton….

Dans l’étude d’incidence environnementale du projet de plateforme portuaire, le bureau d’ingénieur a publié l’histogramme ci-dessous démontrant l’augmentation de la pollution de l’air à Comines-Warneton par rapport au 69 communes du Hainaut pour la période 2012-2014 5:

Pollution de l'air à Comines-Warneton (2012-2014) par l'AWAC
Cliquer sur l’image ci-dessus  pour l’agrandir

Nous comprenons maintenant pourquoi CL Warneton renouvelle sa demande de permis unique pour ce 2 congélateur en argumentant qu’il n’y aura pas d’augmentation de production…

Administration communale de Comines-Warneton - Annonce de l'enquête publique concernant la demande de CL Warneton pour le 2e frigo
Cliquer su’image ci-dessus pour l’agrandir

_____________________________

Notes

  1. PV du conseil communal du 3/02/2012 – page 2
  2. PV du conseil communal du 3/02/2012 – page 15
  3. Affiche jaune de l’administration annonçant l’autorisation des extensions internes
  4. Voir les photos des travaux prises en janvier 2018
  5. Les éléments pris en compte par l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat (AWAC) dans les analyses de l’air sont : les particules fines, l’ozone et le dioxyde d’azote produites par les gaz d’échappement.
    Les Amis de Warneton ont écrit 3 fois à l’AWAC,  (dont le dernier courrier en recommandé) pour lui demander les chiffres pour la période 2014-2016. Les trois lettres sont restées sans réponse…! Pas d’accusé de réception. Rien….