2/10/2020 (17h33) – Nième rejet anormal de CL Warneton dans la Lys

2/10/2020 (17h33) – Nième rejet anormal de CL Warneton dans la Lys. La couleur jaunâtre des eaux traitées par la station d’épuration (STEP) de CL Warneton signifie qu’elles contiennent des matières organiques. Pour mémoire, les eaux traitées par la STEP déversées dans la rivière doivent être claires comme de l’eau du robinet…. (Auteur de la vidéo : Denis Viaene)

Comines: la ministre n’était “pas favorable” au second congélateur

Second super congélateur de CL Warneton

Mardi, le député leuzois Hervé Cornillie a interrogé la Ministre de l’Environnement sur le feu vert accordé au second congélateur de Clarebout Potatoes. La ministre a détaillé les raisons qui ont poussé la Région à accorder le permis de construire à Clarebout Potatoes, décision toujours décriée par de nombreux observateurs.

Pour les opposants au second frigo de Clarebout, impossible d’oublier la date. Le 11 août dernier, les ministres Tellier et Borsus accordent leur feu vert à Clarebout Potatoes. L’entreprise flamande reçoit l’autorisation de construire une deuxième structure à côté de la première sur le site de Warneton.  “L’ensemble des acteurs (publics comme privés) de la région, militant contre l’entreprise en question, étaient persuadés au vu des éléments rassemblés que la décision finale leur serait favorable. Clarebout a en effet réputation de faire l’unanimité contre elle partout où elle cherche à s’installer. Notamment car de graves infractions environnementales sont constatées sur ses différents sites. Ces différents éléments avaient conduit le SPW à premièrement rendre un avis négatif”, rappelle d’ailleurs Hervé Cornillie. Le député leuzois a interpellé la ministre Céline Tellier, pour comprendre les motivations des décideurs, motivé par le recours déposé à l’unanimité par le conseil communal de Comines-Warneton et les motions de soutien votés par les communes françaises voisines.

Poursuivre la lecture

Vote unanime et “historique” au Conseil communal de Comines-Warneton contre le second congélateur de CL Warneton

Photo aérienne de CL Warneton te de la future plateforme portuaire
Photo : Deûlémont défense de l’environnement
[…] À tour de rôle, chaque groupe a fourni ses arguments. Clémentine Vandenbroucke pour Action (l’ancienne majorité, NDLR), a dit combien son groupe est “amer” après le feu vert des ministres. “On appuie donc ce recours contre le second congélateur, tant que les riverains subiront des nuisances”, explique-t-elle en rappelant qu’en 2017, Action qui était alors au pouvoir en mairie avait déjà refusé ce projet. “Et le ministre de l’époque nous avait suivi, ici, non. C’est une occasion manquée”, regrette l’élue.

Pour Philippe Mouton, échevin à l’environnement et élu Ecolo, il faut, via ce recours, “saisir la dernière arme, en tout cas, essayer, pour nous et les riverains français”. Avant de se demander si “transformer la Wallonie en immense baraque à frites, c’est ça notre avenir ?”.

Pour l’échevin Didier Soete, lui aussi membre de la tripartite au pouvoir en mairie, ce recours est “la dernière bataille, on a peu de chances de gagner mais quelques failles sont possibles.” Comme la bourgmestre, il regrette que la majorité de l’époque (Action) ait voté en 2012 l’installation de Clarebout à Warneton (B). “Sans cela, on n’en serait pas là aujourd’hui”, appuie Alice Leeuwerck.

Et puis, en fin de débat, s’est posée la question de savoir si la ministre de l’environnement, Céline Tellier, est bien récemment venue à Comines-Warneton. C’est non pour Philippe Mouton mais dans le groupe Action, on doute. “C’était sa cheffe de cabinet alors, et j’espère que vous l’aurez convaincue”, insiste Jean-Jacques Pieters, sans obtenir de réponse. Et c’est sous les applaudissements que le vote, unanime contre Clarebout, a été salué….

Source : LA VOIX DU NORD – 15/09/2020
Poursuivre la lecture

2/09/2020 – Courrier d’un riverain de la rue De Simpel à Warneton (b) à Céline Tellier, Ministre de l’environnement de la Région wallonne

Nuisances de l'usine Clarebout Potatoes de Warneton (B)

Warneton, le 2/09/2020

Madame la Ministre,

Je tiens à vous faire part de ma profonde déception et indignation en ce qui concerne l’accord donné à l’entreprise Clarebout Potatoes à Warneton d’augmenter sa production par la construction d’un second congélateur.

Selon l’entreprise les mesures proposées pour la préservation de l’environnement sont satisfaisantes. Vous avez par ailleurs annoncé que des conditions supplémentaires ont été adressées à l’entreprise.
Comment peut-on croire que Clarebout Potatoes va mettre fin aux nuisances qu’il ne cesse de produire depuis son installation ?

Poursuivre la lecture

Les travaux de construction du 2ème frigo de CL Warneton avancent à vitesse grand V…

Mise à jour : 28/10/2020

28 octobre 2020

24 octobre 2020

23 octobre 2020

Travaux de construction du 2e congélateur et du bâtiment logistique (23/10/2020)
Travaux de construction du 2e congélateur et du bâtiment logistique (23/10/2020)

22 octobre 2020

Je suis resté 15mn rue du Pont Rouge….. Une multitude de semi-remorques de toupie de béton…De ce que j’ai vu depuis le chemin de halage le long du bras mort de la Lys, ils coulent la dalle en lieu du 2e frigo… Peut-être le sous sol du bâtiment!!!! Denis V.

19 octobre 2020 (23h10)

Tous les projecteurs sont allumés… Très fort éclairage! On voit bien le frigo actuel et à gauche l’éclairage dont la puissance qui est bien supérieure aux autres nuits. En bétonnant à ce rythme le frigo sera très rapidement  opérationnel… Ont-ils le droit de travailler la nuit??? Denis V.

15 octobre 2020

11 octobre 2020

9 octobre 2020

Les premiers piliers en béton viennent d’être décoffrés

7 octobre 2020

Mont de terre grandissant le long du chemin de halage.

5 octobre 2020

2 octobre 2020

24 septembre 2020

Côté bras mort de la Lys – Clarebout a fait monter une clôture en grillage pour délimiter le terrain où se déroulent les travaux de terrassement, ce qui complique l’enregistrement de vidéos.
Côté parking des camions – Le gardien de CL Warneton m’ayant repéré, il a prévenu sa hiérarchie, ce qui explique la courte durée des vidéos…. Denis V.

9 septembre 2020

CL Warneton - Travaux de terrassement pour le 2e congélateur
Photo : Denis Viaene (3/09/2020 – 13h30)

Warneton, le 3/09/2020

Madame la Ministre,

Le 11 août 2020, vous avez accordé à la société Clarebout Potatoes le permis de construire pour un 2ème congélateur et des bâtiments logistiques.

Un recours suspensif par la commune de Comines Warneton est en cours mais l’industriel agit comme pour ses frigos à Frameries et construit malgré les procédures en cours.

Cette manière d’agir est malhonnête et sans considération pour les habitants. Comment les administrations wallonnes vont réagir face à ce bras de fer coutumier de l’entreprise Clarebout Potatoes.

Pouvez vous intervenir rapidement avant que la construction des bâtiments ne commence ?

L’intervention de votre cabinet est urgente car les dégâts seront irréversibles.

J’attends de votre administration une rapidité d’intervention aussi efficace que les entreprises flamandes sur le site incriminé.

Dans l’attente de vous lire.

Denis Viaene
Habitant de Warneton (FR)

8 septembre 2020

3 septembre 2020

Un deuxième frigo chez Clarebout? Les autorités de Comines-Warneton veulent introduire un recours au Conseil d’Etat

Second super congélateur de CL Warneton

Le collège communal affiche clairement son opposition au projet d’agrandissement de l’entreprise.

Début août, Clarebout remportait une victoire importante lorsque son projet de construction d’un second frigo géant recevait l’aval de la Région wallonne. Après deux refus consécutifs, les ministres Céline Tellier et Willy Borsus ont finalement accédé à la requête de l’industriel, au grand dam des opposants belges et français. Interpellée par de nombreux citoyens qui dénoncent depuis longtemps les nuisances importantes causées par l’entreprise, la ministre wallonne de l’environnement avait alors justifié cette décision par “l’ensemble des avis favorables émis par l’administration”. Elle a par ailleurs indiqué que des compensations environnementales importantes, des contrôles renforcés et la mise en place d’un comité d’accompagnement transfrontalier ont été imposés à Clarebout en parallèle à cette autorisation.

Poursuivre la lecture