23/05/2020 – Clarebout Warneton – Bruits intenses et continus de lâchers de vapeurs et odeurs nauséabondes

Mise à jour le 24 mai 2020

Coups de gueule d’un riverain de Warneton (France) adressés par courriel à la Direction de l’usine Clarebout Potatoes de Warneton

24/05/2020 – Cela fait 19 heures que nous subissons de façon continue le bruit de lâchers de vapeur. Je vous ai envoyé 2 courriels, un à 9h50 et un autre à 13h20. Il est maintenant 22h00 et toujours pas d’intervention de votre part pour faire cesser ce bruit qui va prendre de l’ampleur avec la nuit.
Une petite question à l’attention des membres de l’équipe dirigeante : accepteriez-vous pour vos proches toutes les nuisances qui perdurent depuis plus de douze ans ?
En cet instant, je ne sais pas si nous allons pouvoir dormir cette nuit. Excusez ma franchise mais pour une usine ultramoderne il faudrait une équipe d’intervention sur place ou tout du moins un prestataire qui travaille le week-end ! A toute à l’heure pour un autre mail.

23/05/2020 – Toujours des bruits d’une grande intensité causés par des lâchers de vapeur qui ont commencé à 3h00 du matin, et ce de façon continue. Cela fait 10h00 maintenant que cela dure !
A ces nuisances sonores insupportables s’ajoutent maintenant des odeurs de graisse de friture que nous n’avions pas hier lors du passage des experts qui ont été dépêchés par CL Warneton pour constater les nuisances olfactives.
Ces nuisances sont plus fréquentes le week-end.
(Témoignage d’un riverain de Warneton France – Vidéo filmée le 23/05/2020 à 14h00 par un membre de l’association Deûlémont Environnement).

17/05/2020 – Coup de gueule d’un riverain de Warneton (France) adressé par courriel à la Direction de l’usine Clarebout Potatoes de Warneton

Photo : Deûlémont Environnement

Warneton – France, le 17 mai 2020 – (…) Suite à ma plainte de ce matin à 9h00 un technicien est passé devant chez moi à 12h10 soit 3 heures après mon signalement d’odeurs importantes de friture. Votre technicien est passé sans s’arrêter pour constater ce qui n’avait plus lieu vu le changement d’orientation du vent… Les retombées odorantes se situaient entre mon domicile et la ferme Grislain située route de la mine d’or (±300 mètres de mon domicile).

Je vous recontacte cet après-midi pour vous avertir de la réapparition des nuisances mais avec une forte augmentation de densité de l’odeur qui de friture est passée à graillon (vieille huile brûlée). Nous avons l’impression que l’odeur arrive par vague successives.

Poursuivre la lecture

Pourquoi faut-il signaler les nuisances via nos formulaires en ligne?

Les réponses stéréotypées de CL Warneton aux plaintes des riverains n’étant pas suivies d’effet, il est vivement conseillé de signaler les nuisances de cette usine en utilisant un de nos formulaires disponibles dans notre site web.

Les plaintes adressées directement à CL Warneton (adresse email : communication@clarebout.com) ne sont pas signalées à la Police de l’environnement (DPC de Mons) ni aux agents constatateurs environnementaux de Comines-Warneton alors que celles signalées à l’aide de nos formulaires en ligne sont automatiquement adressées à ces derniers.

De plus, les plaintes signalées via nos formulaires en ligne permettent à notre collectif d’établir des statistiques mensuelles. Quand le nombre de plaintes est élevé nous alertons  la presse ainsi que le Ministre de l’Environnement de la Région wallonne en leur envoyant un tableau récapitulant le nombre de plaintes du mois.

Vous comprenez maintenant pourquoi il est très important d’utiliser nos formulaires pour signaler une nuisance.

Ceci dit, après avoir signalé une nuisance à l’aide d’un de nos formulaires vous pouvez toujours adresser un courriel résumant la nuisance subie à CL Warneton (email : communication@clarebout.com)

Poursuivre la lecture

CL Warneton – Enième déversement d’effluents industriels dans la Lys au rejet R2 normalement destiné aux eaux pluviales (15/03/2020)

Le rejet R2 se trouve au niveau du portail à proximité du bassin aérobie n°1, celui qui est le plus proche du congélateur.
Selon la demande de permis unique de 2011/2012 ce rejet est officiellement destiné pour les rejets des eaux pluviales. Comment expliquer que la couleur de ces rejets dans cette vidéo soient blanchâtres et moussantes ?
Comment expliquer qu’un tuyau de pompage de l’eau du bras mort de la Lys ait été introduit dans celui du rejet R2 ?
Comment expliquer que ce tuyau soit relié à un motopompe diesel (Betsy) d’une capacité de 175m3/heure qui ne figure nulle part dans la liste des équipements de cette usine ?
Enfin, comment CL Warneton utilise-t-il l’eau du bras mort de la Lys ainsi pompée…?

Vidéo : Denis Viaene

Clarebout: nouvelle enquête publique

Enquête publique pour le 2e congélateur de CL Warneton
L’entreprise veut occuper l’espace contenu entre la voirie qui accède à la plateforme du Pont-Rouge et le congélateur déjà existant.

Clarebout n’abandonne pas son projet de congélateur. Il propose des compensations avec, à la clé, une enquête publique.

Une enquête se déroule du 12 au 27 février, liée à une demande de permis de CL Warneton en vue de la construction d’un congélateur automatique, d’un bâtiment logistique avec 15 quais et de nouvelles aires de parking.
Cette nouvelle enquête prend place dans le cadre de l’instruction d’un recours.

Sur base des recommandations du DNF1

Nous avons consulté le dossier de 25 pages2 au bureau technique. On y apprend que l’entreprise de frites surgelées a introduit une première demande, refusée, pour construire un congélateur en décembre 2016, puis a fait une deuxième, en juin 2019.
Le 30 septembre 2019, le collège refuse le permis unique sur base d’arguments environnementaux (absence de compensations, dérogation à la loi de la conservation de la nature, etc.).

Poursuivre la lecture

Clarebout Potatoes – Enquête publique complémentaire relative à la demande de permis unique pour le 2e congélateur et d’un bâtiment logistique

CL Warneton - Projet de construction du 2e congélateur et du bâtiment logistique

Cette enquête publique est réalisée dans le cadre de l’instruction du recours et portant sur le complément relatif aux compensations environnementales proposées par CL Warneton. L’enquête commencera le 12/02/2020 et sera clôturée le 27/02/2020 à 14h00.

Clarebout Potatoes - Enqête publique relative à l'exploitation d'un second congélateur
Cliquer pour l’image pour l’agrandir

Retombées de gouttelettes d’huile signalées le 2/07/2019 à Deûlémont (F)

Ces 2 et 3 juillet 2019, plusieurs riverains nous ont signalé des taches de couleur jaunâtre sur leur voiture, vitres, mobiliers de jardin, terrasses, panneaux photovoltaïques, potagers, linge séchant à l’extérieur, etc… Ces taches résultent de gouttelettes d’huile qui ont séché.

L’un d’entre-eux habitant Deûlémont a attiré notre attention sur les point suivant (je cite) :

Ce qui est gênant et surtout ce qui devient dangereux, ce sont les gouttelettes de graisse qui se déposent généreusement sur le pare brise des voitures.
Je m’explique: les gouttelettes de graisse se déposent sur le pare brise, en prenant la voiture je fais balayer les essuies glaces, les essuies glaces tapissent le pare brise de graisse et la visibilité est réduite. Par ces chaleurs, la graisse sèche sur le pare brise et il devient difficile de conduire. Je ne vais pas laver le pare brise à chaque fois que les rejets de friture se produisent alors que les anciens dépôts sont encore présents… Le sujet devient donc récurent et ne concerne plus que les rejets mais aussi la sécurité routière
….”

De plus, cette personne a constaté après nettoyage de son véhicule que les tâches de graisse ne partent pas et qu’elles semblent incrustées dans la peinture de la carrosserie…

Plusieurs se sont rendus à la gendarmerie pour faire constater et déposer plainte à la gendarmerie et au Commissariat de Police de Comines.

Cette pollution semble bien plus grave qu’on ne le pense surtout depuis que avons appris que des artisans couvreurs aient dû souscrire à une assurance complémentaire afin de protéger leurs ouvriers à cause des toitures devenues glissantes par ces retombées grasses….?

Notre Collectif a signalé cette pollution à la Police de l’Environnement (DPC de Mons), aux agents constatateurs environnementaux ainsi qu’aux élus de la majorité.

Quelques photos illustrant cette pollution

Cliquer sur les images pour les agrandir

Signaler des retombées de gouttelettes huileuses