5G – Répondre à la consultation publique de l’Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT)

STOP 5G (Logo)

Consultation prolongée jusqu’au vendredi 24 avril à 10 h00 (« Étant donné le très grand nombre de réponses à la consultation et la boîte aux lettres électronique étant pleine, certains ne sont pas parvenus à envoyer leurs réponses à temps »).

L’IBPT (Institut belge des services postaux et des télécommunications) a ouvert une consultation publique à propos de son projet d’octroi de droits d’utilisation provisoires dans la bande 3600-3800 MHz pour la 5G.

Le collectif stop5G.be vous suggère d’y répondre pour manifester votre désaccord et votre indignation.

Sommaire

  • Les informations de l’IBPT
  • Quand et comment envoyer votre réponse
  • Réponse (modèle)

Poursuivre la lecture

5G à Yvoir en Belgique : le Collège ne se laisse pas faire

L’annonce d’une 5G “light” à Yvoir a fait réagir le Collège qui vient d’avertir Proximus. En gros: “Vous stoppez votre projet ou on résilie nos contrats et on va au Tribunal.”

Pylone - antennes pour telephones cellulaires-

Le 1er avril dernier, Proximus a annoncé le lancement d’un test de “5G light” (qui utiliserait les antennes et la bande passante de la 3G) dans une trentaine de communes. Une annonce qui a provoqué beaucoup de réactions, notamment à Ciney.

La commune d’Yvoir n’est pas directement concernée car les antennes seraient situées sur les communes voisines de Dinant, Ciney, Assesse… Mais elle “bénéficierait” partiellement de la couverture 5G grâce à ces antennes.

Poursuivre la lecture

5G Apocalypse, un documentaire complet de Sacha Stone

Un documentaire complet par Sacha Stone1 mettant en avant la menace existentielle qui représente la 5G pour l’humanité, comme on ne l’aurait jamais imaginé ! S’il vous plaît, PARTAGEZ cela autant que le cœur vous en dit… Utilisez-le pour défier vos bureaucrates locaux, technocrates, praticiens de santé, gouvernements municipaux, régionaux, national, et par dessus tout… votre famille et vos amis. Contenu de ce film : experts en développement d’armes, biologistes, biologistes moléculaires et cellulaires, hématologues, activistes, ainsi que d’importants leaders en première ligne. Nous savons ce qu’est cette technologie – nous savons comment elle a été conçue et nous savons combien elle cherche à prendre le contrôle de la planète et des gens. Nous traçons le chemin ici… et nous le faisons avec le feu ardent de la conscience. Éveillons-nous !

Note :
Poursuivre la lecture

Non à la 5G en Belgique

Non à la 5G

NON à la 5G !

Des professionnels de la santé belges sonnent l’alerte, citoyens soutenez-nous !
Smartphones et tablettes en 3G, 4G, …. objets connectés en tous genres, WiFi à la maison, sur les lieux de travail, dans les crèches, les écoles, les transports et les lieux publics,… L’exposition de la population aux rayonnements électromagnétiques de radiofréquences/micro-ondes (RF/MO) ne cesse d’augmenter.

Et maintenant, l’arrivée de la 5G et de sa myriade d’objets connectés ! Pourtant, l’innocuité de cette exposition omniprésente et prolongée n’a jamais été démontrée. Au contraire, les preuves de sa nocivité s’accumulent.

Poursuivre la lecture

Genève : Premiers dommages causés par la 5G

Les troubles de santé liés aux antennes de téléphonie mobile sont répandus et augmentent, en particulier à cause de la nouvelle génération de téléphonie mobile 5G. Voyez dans cette émission les premiers témoignages de Genevois affectés par la 5G. Qui entendra leur cri ? La 5G sera utilisée pour gérer les objets connectés et les voitures autonomes. Mais elle servira surtout pour un contrôle total de tous les aspects de notre vie… Un monde de surveillance absolue, où la liberté de mouvement n’aura plus aucun sens… Quant aux répercussions sur la santé, elles seront épouvantables, et pour beaucoup, cela deviendra intenable !

Source de la vidéo : https://www.kla.tv/15436
Autre vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=FxRtX…
Nos 2 chaînes YouTube :
https://www.youtube.com/channel/UC38x…
https://www.youtube.com/channel/UCowM…
https://artemisia-college.info/ infos et dossiers
https://ecobio-attitude.org/ infos, dossiers, documentaires et film
https://partisansfrancelibre.fr/ infos et dossiers de géopolitique
https://partisansfrancelibre.org/ organisation

La pétition “Pas de 5G” (Belgique) censurée alors qu’elle avait recueilli 105.000 signatures…

Pylone - antennes pour telephones cellulaires-

La pétition en ligne « Pas de 5G » adressée au gouvernement belge a été supprimée par le site hébergeur Change.org.

Pétition Pas de 5G censurée

Le 31 mars, en plein confinement, Proximus crée la surprise. L’opérateur de télécommunication, dont l’État belge est le principal actionnaire, annonce le déploiement d’une 5G light sur des fréquences inutilisées de la 3G, dans 30 communes belges. Alors que les enchères pour la 5G n’ont pas encore été ouvertes en Belgique, que les normes diffèrent selon les régions, et que le débat sur les conséquences de la 5G en terme de santé publique est loin d’être fini, les réactions ne tardent pas. Dans le monde politique ou parmi la population, beaucoup s’émeuvent d’être ainsi mis devant le fait accompli, d’autant que le timing est particulièrement interpellant.

Immédiatement, Marie-Laure Béraud, une internaute bruxelloise choquée par cette annonce, lance une pétition en ligne qu’elle adresse au gouvernement belge et intitule « Pas de 5G ». Le texte, écrit à chaud, rappelle les dangers de la 5G pour la nature et la santé humaine, et se termine en dénonçant la méthode utilisée par Proximus : « A l’heure où nous voyons à quel point nous sommes faibles au regard de cette pandémie il est inadmissible de profiter de ce temps de confinement pour nous imposer cette folie. » Aussitôt, ce texte écrit sous forme d’un coup de gueule recueille l’adhésion, et la pétition s’envole : le soir-même, 30.000 personnes l’ont signée. Dix jours plus tard, 105.000 signatures sont recueillies. C’est sans doute la première fois que l’opposition à la 5G s’exprime aussi massivement en Belgique.

Poursuivre la lecture

En un mois, le nombre d’antennes 5G a quasiment quadruplé en Suisse

En Suisse, on trouve aujourd’hui 2329 antennes 5G en service, contre moins de 700 en fin d’année passée, révèle vendredi la RTS. Cette augmentation en à peine un mois est le fait des trois opérateurs Salt, Sunrise et Swisscom.

Le nombre d’antennes 5G en service est passé de 681 en décembre 2019 à 2329 en janvier 2020, a déclaré l’Office fédéral de la communication (OFCOM), confirmant les observations du 19h30 de la RTS. Même l’OFCOM s’est déclaré surpris, cette hausse massive n’ayant pas été annoncée.

Les trois opérateurs ont pu considérablement augmenter le nombre de mâts en service, certaines interventions ne nécessitant même pas d’interventions physiques. “Cette couverture a été permise par une mise à jour du logiciel”, précise Alicia Richon, du service de communication de Swisscom, une opération qui peut donc se faire à distance.
Poursuivre la lecture

Médecins en Allemagne protestent contre la 5G

Mercredi après-midi, des médecins ont manifesté contre le 5G, devant le Département d’Etat à Stuttgart. “Nous exigeons des stratégies de prévention pour protéger la population, de nouvelles recherches et un moratoire sur l’expansion de la 5G”, déclare Cornelia Mästle, docteure en médecine interne et cardiologie de Winterbach.

“Nous avons de plus en plus de patients hypersensibles à l’électrosmog dans notre pratique”, explique Jörg Schmid, spécialiste en psychiatrie et psychothérapie à Stuttgart. Les images cliniques vont des maux de tête, des acouphènes et des problèmes de concentration aux arythmies cardiaques. Et même si un lien direct entre les rayonnements électromagnétiques et le cancer n’a pas encore été établi, il existe déjà de nombreuses indications scientifiquement fondées de l’effet cancérigène des rayonnements. Mästle a exigé que la 5G ne soit pas déployée avant qu’il soit prouvé qu’elle est sans danger.

Source : STUTTGARTER NACHRICHTEN – 23 octobre 2019

Combat David et Goliath en Suisse pour arrêter le déploiement 5G en raison des risques pour la santé

Mise à jour 29-2 : en Suisse, les municipalités et les cantons se battent contre les fournisseurs et le gouvernement fédéral qui a mis aux enchères les licences de radiodiffusion. Les municipalités et les cantons affirment que les antennes adaptatives 5G émettent à une puissance de crête beaucoup plus élevée, de sorte qu’elles ne respectent pas les limites d’exposition actuelles, ce qui entraîne des risques plus importants pour la santé. Swisscom affirme que les licences ont été mises aux enchères sans distinction de technologie.

Info annoncée ce 28/2 : Le canton de Genève instaure un moratoire de trois ans sur la 4G+ et la 5G. L’amendement de la loi stipule que toute nouvelle installation sera soumise à un permis pendant cette période. Ceci s’applique à la fois à la 4G+ aussi connue sous le nom de 1ère vague 5G, fonctionnant à la fréquence 3,5 GHz, et à la 5G à 26 Ghz, qui n’a pas encore été déployée en Suisse. Cet amendement répond à l’inquiétude croissante de la population, a déclaré Jean Rossiaud, le député des Verts au Grand Conseil de Genève. “Le principe de précaution prévaut en raison de l’absence d’études indépendantes sur les effets de cette technologie sur la santé et la biodiversité”, a-t-il déclaré. Genève suit ainsi les traces du canton de Neuchâtel, qui a déclaré un moratoire en janvier.

Mise à jour 13-2 : Mobile World Live écrit qu’un représentant de l’Ofev, l’Office fédéral suisse de l’environnement, a déclaré que le rapport du FT selon lequel les cantons ont été priés par le Bafu d’arrêter le déploiement de la 5G n’est pas correct. “La lettre adressée aux cantons décrit plutôt comment ils peuvent procéder pour autoriser la 5G en attendant que l’aide à la mise en œuvre portant sur les antennes adaptatives soit disponible.”
Poursuivre la lecture