Pétition de Greenpeace – Protégeons 30% des océans d’ici 2030

Océan
Photo : Pixabay

En stockant le dioxyde de carbone dans leurs profondeurs, en produisant la moitié de notre oxygène et en régulant les températures sur Terre, les océans sont indispensables à la vie. Or, ils sont menacés par le changement climatique, le plastique, l’industrie minière ou encore la surpêche.

Aujourd’hui, nous avons une chance de renverser la situation. Les représentant(e)s des gouvernements débattent d’un nouveau traité international aux Nations Unies qui pourrait aboutir à la création d’un vaste réseau de sanctuaires marins, protégeant ainsi plus de 30% des océans du monde. Les océans ont besoin de nous pour les protéger. Signez la pétition pour appeler les gouvernements à sanctuariser 30% de nos océans d’ici 2030.

Poursuivre la lecture

Pétition de Greenpeace pour un avenir plus juste et plus durable pour tous

Lever du jour
Photo : PIXABAY

Nous sommes à un tournant de l’histoire. En réponse à la crise du Covid-19, notre gouvernement se prépare à injecter des milliards pour maintenir l’économie à flot.

Il est primordial que ces investissements financiers contribuent à combattre la crise climatique, en s’inscrivant dans la logique de l’accord de Paris, la perte de biodiversité ainsi que l’augmentation de la pauvreté dans notre société. Sans quoi, les tensions existantes s’accroîtront encore au sortir de cette pandémie.

La reconstruction, après le Covid-19, peut être une formidable opportunité de poser les fondations d’une société plus juste et plus verte. Plus que jamais, il faut faire le choix des personnes et de notre planète, pas des dividendes.

Pour y arriver, nous adressons 6 demandes claires au gouvernement de Sophie Wilmès :

Investir dans la planète. Les mesures de soutien sont l’occasion de combiner reprise économique et lutte contre les crises du climat et de la biodiversité. Par conséquent, aucun soutien ne doit être accordé aux entreprises et aux activités qui vont à l’encontre de l’accord de Paris sur le climat et des plans européens et internationaux pour la préservation de la biodiversité.

Faire le choix des personnes, pas des multinationales. Les personnes qui se débattent actuellement avec des difficultés liées à la crise de Covid-19 ( perte de revenu, chômage technique, …), ont besoin d’un soutien supplémentaire. Le soutien financier aux entreprises doit servir d’abord à protéger leurs employés, et non à distribuer des bénéfices aux actionnaires.

Poursuivre la lecture

Appel international demandant l’arrêt du déploiement de la 5G sur Terre et dans l’espace

Bannière Appel International contre la 5G

À l’Organisation des Nations Unies, à l’OMS, à l’Union européenne, au Conseil de l’Europe et aux gouvernements de tous les pays,

Nous soussignés, médecins, scientifiques, membres d’organisations environnementales et citoyens de 204 pays, demandons urgemment l’arrêt du déploiement du réseau sans fil de 5G (cinquième génération) y compris depuis les satellites spatiaux. En effet, la 5G entraînera une augmentation considérable de l’exposition au rayonnement de radiofréquence, qui s’ajoutera au rayonnement induit par les réseaux de télécommunications 2G, 3G et 4G déjà en place. Or on a déjà la preuve des effets nocifs du rayonnement de radiofréquence pour les êtres humains et l’environnement. Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l’environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international.

Poursuivre la lecture