CL Warneton – Des petites boulettes de gras flottent à la surface des eaux déversées dans la Lys au rejet R001 (24/10/2020)

24/10/2020 – Des petites boulettes de gras flottent à la surface des eaux déversées dans la Lys au rejet R001.
Rappelons que c’est par ce rejet (communément appelé “caniveau”) que les eaux traitées par la station d’épuration (STEP) sont déversées dans la la rivière. Vidéaste : Denis Viaene

Poursuivre la lecture

Normes relatives à la qualité physico-chimique des eaux industrielles usées déversées dans les rivières

MEL - Prélèvement d'échantillons d'eau de la Lys pour analyse (2017)
Prélèvement par la MEL d’échantillons d’eau de surface de la Lys pour analyse devant l’usine Clarebout (2017)

Pollution organique

Origine et effets de la pollution organique
Les rejets renfermant des substances organiques sont à l’origine d’une consommation de l’oxygène présent dans le milieu aquatique qui les reçoit et peuvent, s’ils sont trop abondants, tuer le poisson par asphyxie. Une pollution par les matières organiques peut se caractériser par différents paramètres dont principalement :

    • La Demande Chimique en Oxygène ou DCO représente la quantité d’oxygène consommée, exprimée en milligrammes par litre, par les matières oxydables chimiquement contenues dans un effluent. Selon la méthode normalisée, il s’agit de l’oxydation par un excès de dichromate de potassium (K2Cr2O7) en milieu acide et à l’ébullition, des matières oxydables contenues dans l’effluent. La DCO constitue un précieux paramètre indicateur de la présence de polluants dans les eaux résiduaires. Elle est représentative de la majeure partie des composés organiques mais également de sels minéraux oxydables (sulfures, chlorures…).
      Les eaux résiduaires industrielles peuvent fréquemment atteindre des valeurs de plusieurs grammes par litre en demande chimique en oxygène.
    • La Demande Biologique en Oxygène au bout de 5 jours ou DBO5 exprime la quantité d’oxygène nécessaire à la destruction ou à la dégradation des matières organiques d’une eau par les micro-organismes du milieu. Pour une eau naturelle superficielle (rivière, étang,…), ce paramètre traduit la consommation d’oxygène relative au phénomène d’auto-épuration. Le dosage de la DBO5, qui traduit l’effet des transformations biochimiques relatives à la majeure partie des composés carbonés, est réalisé par comparaison entre la teneur initiale en oxygène dissous et la teneur résiduelle dans l’effluent après incubation à l’obscurité pendant 5 jours à 20 °C. Les valeurs de DBO5 mesurées dans l’industrie peuvent être très faibles pour des eaux résiduaires peu biodégradables et aller jusqu’à plusieurs grammes par litre dans des secteurs comme l’agro-alimentaire.
    • Le rapport DCO/ DBO5 : ce rapport donne une indication sur la biodégradabilité des effluents. Pour un rapport inférieur à 3, l’effluent est facilement biodégradable ; au delà de 5, l’effluent est difficilement biodégradable.
      Les flux de DCO peuvent s’exprimer en équivalent habitant (rejet moyen de 120 g/j par habitant).

Poursuivre la lecture

12/10/2020 – Déversement d’effluents jaunâtres dans la Lys au rejet R001

Déversement d’effluents jaunâtres dans la Lys au rejet R1 par la station d’épuration (STEP) de l’usine Clarebout Potatoes à Warneton. La couleur des effluents rejetées indique que ces dernières sont chargées en matières organiques et que la station d’épuration ne fonctionne pas correctement… Pour mémoire, le permis unique de 2012, le volume des eaux traitées rejetées dans la rivière est de 80m3/h1. Or, la vidéo ci-dessous nous pousse à penser que ce volume est largement dépassé…

Auteur de la vidéo: Denis Viaene

Poursuivre la lecture

2/10/2020 (17h33) – Nième rejet anormal de CL Warneton dans la Lys

2/10/2020 (17h33) – Nième rejet anormal de CL Warneton dans la Lys. La couleur jaunâtre des eaux traitées par la station d’épuration (STEP) de CL Warneton signifie qu’elles contiennent des matières organiques. Pour mémoire, les eaux traitées par la STEP déversées dans la rivière doivent être claires comme de l’eau du robinet…. (Auteur de la vidéo : Denis Viaene)

CL Warneton – Nième rejet anormal des eaux traitées par la station d’épuration (24/07/2020)

Rejet 1 de CL Warneton

Les photos ci-dessous prises vendredi 24/07/2020 vers 15h30 montrent une fois de plus que la mauvaise qualité des eaux traitées déversées par  CL Warneton dans la Lys…. Cette fois-ci, les eaux rejetées sont légèrement moussantes et plutôt jaunes, une couleur jaune qui n’est pas sans rappeler celle de l’huile de friture… La STEP de CL Warneton traiterait-elle aussi les vapeurs de cuissons ? Pour mémoire, les eaux traitées déversées par une STEP dans une rivière doivent être claires comme l’eau du robinet… Quand l’installation fonctionne correctement.

Rejet 1 dans la Lys de la STEP de CL Warneton
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Poursuivre la lecture

CL Warneton – Rejet d’effluents dans la Lys (16/07/2020)

Ces photos du rejet n°1 (caniveau) prises jeudi 16 juillet 2020 vers 18h30 démontrent un nouveau dysfonctionnement de la station d’épuration (STEP)1 de CL Warneton. Au lieu d’être claire, l’eau rejetée au caniveau est sale et lourdement chargée en matières organiques, d’où cette couleur marron… Quand la STEP fonctionne correctement, les eaux épurées déversées dans la Lys sont claires comme l’eau du robinet. Pour mémoire, selon le permis d’exploitation de 2012, la capacité de traitement de cette STEP est de 200.000 eq. habitants2.
Dans ce type de station d’épuration, le traitement biologique des effluents dans les bassins aérobies est assuré par des micro-organismes (bactéries) stimulés par de petites bulles d’air (oxygène) envoyées au travers de ces bassins.
Aussi, la couleur brunâtre des eaux traitées rejetées dans la Lys peut avoir deux origines :
Poursuivre la lecture

23/09/2019 – Xième rejet d’effluents industriels non traités par l’usine Clarebout Potatoes de Warneton

Les rejets d’effluents industriels non traités par l’usine Clarebout Potatoes de Warneton ne se comptent plus tellement ils sont fréquents.

Pour la xième fois ce lundi 23 septembre 2019, l’usine Clarebout Potatoes de Warneton (B) déverse des eaux usées dans la Lys…

D’après nos renseignements, quand un des bassins de la station d’épuration (STEP) est sur le point de déborder, le technicien qui y travaille actionne une vanne bypass afin de diriger les effluents issus de la production directement dans la lys…

Vidéaste : B. Feburier