Comines: la ministre n’était “pas favorable” au second congélateur

Second super congélateur de CL Warneton

Mardi, le député leuzois Hervé Cornillie a interrogé la Ministre de l’Environnement sur le feu vert accordé au second congélateur de Clarebout Potatoes. La ministre a détaillé les raisons qui ont poussé la Région à accorder le permis de construire à Clarebout Potatoes, décision toujours décriée par de nombreux observateurs.

Pour les opposants au second frigo de Clarebout, impossible d’oublier la date. Le 11 août dernier, les ministres Tellier et Borsus accordent leur feu vert à Clarebout Potatoes. L’entreprise flamande reçoit l’autorisation de construire une deuxième structure à côté de la première sur le site de Warneton.  “L’ensemble des acteurs (publics comme privés) de la région, militant contre l’entreprise en question, étaient persuadés au vu des éléments rassemblés que la décision finale leur serait favorable. Clarebout a en effet réputation de faire l’unanimité contre elle partout où elle cherche à s’installer. Notamment car de graves infractions environnementales sont constatées sur ses différents sites. Ces différents éléments avaient conduit le SPW à premièrement rendre un avis négatif”, rappelle d’ailleurs Hervé Cornillie. Le député leuzois a interpellé la ministre Céline Tellier, pour comprendre les motivations des décideurs, motivé par le recours déposé à l’unanimité par le conseil communal de Comines-Warneton et les motions de soutien votés par les communes françaises voisines.

Poursuivre la lecture

Déchets sauvages : la Wallonie double les amendes

Mégots de cigarettes jonchant le sol

Le Gouvernement wallon a décidé de doubler les amendes en cas d’abandon de déchets sauvages. Mégots, canettes, chewing-gums abandonnés sur la voie publique devraient désormais vous coûter 200€. Les masques buccaux et les gants font également leur entrée dans la liste des déchets sauvages.

Chaque année, en Wallonie, les communes collectent 18.000 tonnes de déchets sauvages. Cela représente un coût important pour la collectivité, estimé en moyenne à 20€ par citoyen. Et c’est sans compter le coût pour l’environnement, les animaux…

Avec la modification du code de l’Environnement adoptée en première lecture ce jeudi, le Gouvernement wallon souhaite adresser un message clair : “La Wallonie n’est pas une poubelle !”.

Poursuivre la lecture

2/09/2020 – Courrier d’un riverain de la rue De Simpel à Warneton (b) à Céline Tellier, Ministre de l’environnement de la Région wallonne

Nuisances de l'usine Clarebout Potatoes de Warneton (B)

Warneton, le 2/09/2020

Madame la Ministre,

Je tiens à vous faire part de ma profonde déception et indignation en ce qui concerne l’accord donné à l’entreprise Clarebout Potatoes à Warneton d’augmenter sa production par la construction d’un second congélateur.

Selon l’entreprise les mesures proposées pour la préservation de l’environnement sont satisfaisantes. Vous avez par ailleurs annoncé que des conditions supplémentaires ont été adressées à l’entreprise.
Comment peut-on croire que Clarebout Potatoes va mettre fin aux nuisances qu’il ne cesse de produire depuis son installation ?

Poursuivre la lecture

Réaction du maire de Deûlémont suite aux éclaircissements apportés par Céline Tellier, Ministre de l’Environnement, concernant le permis unique pour le 2e congélateur qui a été accordé à CL Warneton

Second super congélateur de CL Warneton
A gauche, le second super congélateur automatisé. Dimensions : 132m (L) x 81m (l) x 32m (h).

(…)

Madame La Ministre,

Par la présente lettre, je vous informe avoir pris connaissance, par le biais de Facebook, des éclaircissements que vous avez apportés suite aux nombreux questionnements émis par la population, concernant l’arrêté ministériel que vous avez signé le 10 août 2020 en tant que Ministre de l’Environnement, avec M. BORSUS, Ministre de l’aménagement du territoire, statuant sur le recours exercé par CL Warneton sur la demande de permis unique pour la construction d’un second congélateur à Warneton Belgique par l’Entreprise CL Warneton.
A votre question « De quoi s’agit-il ? » publiée sur Facebook, je me permets d’y faire les commentaires suivants :
– Sur votre éclaircissement : « Le permis concerne uniquement l’extension du frigo existant… »
– Mon commentaire : « il ne s’agit pas ici d’une extension, mais bien d’une nouvelle construction d’un deuxième congélateur »

Poursuivre la lecture