Des habitants de Deûlémont, dans le Nord, en ont assez de l’usine de transformation de pommes de terre située à proximité

Des habitants de Deûlémont, dans le Nord, à la frontière avec la Belgique, ne supportent plus leur voisine d’en face : une usine de transformation de pommes de terre du groupe belge Clarebout Potatoes – L’association locale de défense de l’environnement a déposé plainte.. après l’épisode de trop, fin mai. Sa présidente, Elisabeth Dumoulin, raconte à France Bleu Nord : “Le matin à 3 heures les gens étaient réveillés parce que on avait un bruit insupportable, on aurait dit un ballon au-dessus de notre tête. En plus les odeurs, on ne pouvait rien laisser ouvert. Des odeurs de frites pourries. C’était insupportable suivant le sens du vent. Il y a toujours quelque chose.” Des travaux sont en cours pour la construction d’une plateforme portuaire près de l’usine qui devrait servir pour acheminer des marchandises. Clarebout n’a pas donné suite aux sollicitations de France Bleu Nord.

Source : FRANCETVINFO.FR – 12 juin 2020