Non, la frontière franco-belge ne sera pas fermée !

Pont de Warneton (B)

Afin de dissiper certaines rumeurs concernant la soi-disant fermeture de la frontière franco-belge à partir de demain vendredi 18/09 à 16h00, nous relayons ci-dessous le communiqué de la bourgmestre de Comines-Warneton (B) et celui du maire de Comines (F).

COMMUNIQUE D’ALICE LEEUWEERCK, BOURGMESTRE DE COMINES-WARNETON (publié ce jeudi 17/09 à 11h00)

– Le gouvernement belge (SPF Affaires Etrangères) classe, entre autres, à partir de vendredi 18/09 à 16h00, le département du Nord, frontière avec notre ville, en rouge.

– Concrètement, outre les déplacements pour raisons essentielles (professionnelles, scolaires, familiales, médicales, etc.) les résidents frontaliers de Comines-Warneton peuvent poursuivre leurs activités quotidiennes et habituelles de courte durée en France (courses, séance sportive, etc.). Nous ne parlons pas ici d’activités qui occupent la journée complète.

Exemples pratiques : les courses de proximité en France sont permises, mais les journées « shopping » dans des villes plus éloignées ne sont pas autorisées. De même, l’activité sportive habituelle (abonnement, compétition, entraînement en club, etc.) est permise, mais les journées sportives en France ne sont pas permises.

Poursuivre la lecture

Comines-Warneton : les travaux prévus sur les deux ponts-frontières ne s’effectueront pas au même moment

Photos : ©Patrick Maton

Des travaux seront effectués sur le pont qui relie Comines Belgique à Comines France durant 3 mois. Le pont métallique de Warneton est quant à lui âgé de plus de 30 ans et présente des défauts à la structure portante.

Comines et Warneton sont toutes les deux reliées à leurs homologues françaises par des ponts-frontières qui traversent la Lys. D’importants travaux sont en cours sur ces ponts. Il est prévu que celui reliant Comines Belgique à Comines France soit fermé de mai à juillet. Mais il semblerait que le pont reliant les deux Warneton doivent également faire l’objet de rénovations urgentes, étant donné son état de vétusté avancé.

Le député Hervé Cornillie a interrogé le Ministre des Travaux publics, Philippe Henry, à ce sujet. “Si les fermetures des ponts-frontières concernés ont lieu au même moment, il ne fait nul doute que la commune de Comines-Warneton se trouvera alors dans une position isolée et d’étouffement économique. Ce que, et je rejoins l’avis des autorités locales à ce sujet, nous devons essayer d’éviter. L’administration a-t-elle bien consciente du fait relaté ? Le SPW estime une intervention, urgente sur le pont frontière de Warneton. Celle-ci est-elle d’ores et déjà planifiée ? Des crédits y sont-ils déjà attribués ? Veillera-t-on à éviter la fermeture simultanée des deux ponts frontières ?”

Poursuivre la lecture

Lettre ouverte aux agriculteurs de Comines-Warneton

Warneton, le 2 mars 2020

Cette lettre a pour but de dissiper un malentendu.
Depuis 1970 un climat de méfiance et parfois d’agressivité oppose les agriculteurs et les défenseurs de la Nature et de l’Environnement.
Nous croyons qu’il s’agit, en fait, d’une incompréhension réciproque.
Soyons clairs. Les agriculteurs souffrent actuellement d’un manque de considération. Ils pensent qu’on les accusent d’empoisonner les hommes et la Nature entière et en même temps ils voient leurs revenus diminuer, leurs dettes s’alourdir  et la survie de leurs exploitations être menacées.
Et pourtant, la majorité des gens affirment les respecter et reconnaît leur rôle dans la société. Sans les agriculteurs l’humanité ne pourrait se nourrir.
Que s’est-il donc passé depuis 1970 ? Des scientifiques ont découvert une nouvelle science : l’Ecologie. Très vite, il sont mis en évidence des rapports et des équilibres entre le sol, l’eau, l’air et les êtres vivants.
De cette étude s’est dégagée une constatation : l’Humanité doit se remettre en question ; si on continue comme cela on va droit dans le mur !
50 ans plus tard, tout ce confirme : le réchauffement climatique, la disparition des espèces, la dégradation de l’air, des sols, des rivières et des océans.
Il faut changer notre mode de vie, diminuer nos rejets de CO2, réduire les transports, préférer les circuits courts, le biodégradable et réduire notre consommation énergétique.
Et, bien entendu, l’agriculture ne peut échapper à cette révolution. Elle aussi doit respecter les équilibres, elle aussi doit revoir ses pratiques, elle aussi doit savoir se remettre en question.
Nous savons que ce n’est pas facile, les habitude sont tenaces. On vous a fait croire pendant 50 ans que le progrès c’étaient des machines de plus en plus lourdes et coûteuses et des produits phytosanitaires de plus en plus performants. Et nous ne parlons pas de l’artificialisation des terres agricoles par l’IEG qui ampute la surface de vos exploitations pour créer de nouveaux zonings….
Et puis, à l’époque, il fallait nourrir une population en pleine expansion.
Aujourd’hui, les besoins ne sont plus les mêmes, la qualité est préférée à la quantité, les légumes à la viande et les produits naturels à l’aliment industriel.
Une agro-transition s’impose mais nous ne voulons pas qu’elle se fasse au détriment des agriculteurs.

Poursuivre la lecture

Protection de l’environnement à Comines-Warneton. Suggestions de Guy Lauwarier à Philippe Mouton, échevin

Coucher de soleil sur la Lys et Warneton (1982)
Coucher de soleil sur la Lys et Warneton. Photo: ©Patrick Maton (1982)

Warneton, le 23 novembre 2019 – Lettre de Guy Lauwarier à Philippe Mouton, échevin de Comines-Warneton. 

Cher Monsieur Mouton,

Je viens de recevoir le plan “Cartobel” de Comines-Warneton. Je constate une fois de plus que notre commune est riche en espaces naturels.
Avec le Collectif Comines-Warneton Environnement, je partage le souci de préserver la biodiversité de ces milieux riches mais néanmoins fragiles.
Dans ce but, permettez-moi de faire quelques suggestions.

1. Plan-Guide : la Nature à Comines-Warneton

Comme on ne peut protéger que ce que l’on connaît il serait utile de fournir à la population un plan-guide précisant la situation de ces milieux naturels avec leurs particularité, une liste des végétaux et animaux caractéristiques, le tracé des chemins et des voies d’accès.
Ce plan-guide pourrait intéresser les établissements scolaires et les touristes de passage.

Poursuivre la lecture

Arrêté de Police concernant le pompage de l’eau de la Lys, du jeudi 27 juin au jeudi 31 octobre 2019

Sécheresse - Pompage de l'eau de la Lys par les agriculteurs
Photo prise le long de la Lys à Bas-Warneton (22/07/2019)

Arrêté de Police relatif à la circulation dans tous les chemins menant à la Lys (en particulier le chemin Croice, le chemin du prieuré, le quai Verboeckhoven, la chaussée du Pont-Rouge, le chemin du Hallage, la route des Ecluses et l’avenue de l’Europe), pour le pompage de l’eau de la Lys, du jeudi 27 juin au jeudi 31 octobre 2019.

Si vous constatez des irrégularités, n’hésitez pas à contacter la police locale au 056/55 00 55.

Arrêté de Police concernant le pompage de l'eau de la Lys

Arrêté de Police concernant le pompage de l'eau de la Lys (p2)

Pourquoi réagir contre les projets de l’entreprise Potatoes de Monsieur Clarebout?

Par Marquita BOUCKENOOGHE

Ces projets que l’on peut qualifier de gigantisme ne doivent pas et ne pourront pas s’intégrer dans un lieu où l’habitat est majeur.

Ne pas laisser une occasion pour augmenter et défendre l’avenir de ce qui nous est cher (ici à Warneton).
Transmettre et convaincre est de première importance.
Faire prendre conscience qu’il faut réduire au maximum de nouveaux risques et nuisances pour la population.
Protéger la jeunesse, l’avenir et la santé des enfants. Il y va aussi de leur sécurité étant donné le passage fréquent de nombreux camions et ce malgré l’interdiction et la présence de caméras intelligents.

Avons-nous envie que les futures générations se souviennent et parlent de nous en termes de personnes irresponsables voire coupables ?
Ces générations prouveront notre culpabilité si rien ne se fait de notre côté, si rien ne se fait maintenant !!
Nous devons défendre ce que nos parents et grands-parents nous ont transmis. C’est un devoir.

Lire la suite…

La pollution de l’air à Comines-Warneton

La pollution de l'air à Comines-Warneton par les gaz d'échappement

Selon l’agence wallonne de l’air et du climat (AWAC) Comines-Warneton se situe à la 1ère place des communes du Hainaut où la qualité de l’air s’est le plus dégradée…  et à la 14e place des communes où la qualité de l’air s’est dégradée pendant la période [2010-2012] – [2012-2014].

Un indicateur de qualité de l’air a été mis au point pour chaque commune wallonne. Cet outil fournit une information synthétique permettant de situer la qualité de l’air d’une commune par rapport à celle de l’ensemble de la Région, en l’occurrence ici Comines-Warneton. Dans le graphique ci-dessous publié par l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat (AWAC) nous constatons que la qualité de l’air à Comines-Warneton s’est (sérieusement) dégradée ces dernières années…

Pollution de l'air à Comines-Warneton (2012-2014) par l'AWAC
Cliquer sur l’image ci-dessus pour l’agrandir

Le graphique ci-dessus permet de comparer la qualité de l’air de 69 communes du Hainaut. En comparant les histogrammes nous constatons que Comines-Warneton se situe

      • à la 14e place des communes où la qualité de l’air s’est dégradée;
      • à la 1ère place des communes où la qualité de l’air s’est le plus dégradée…

Lire la suite…

Projet de 2e congélateur de CL Warneton : enquête publique

Plan en perspective projet 2e frigo de CL Warneton

L’enquête publique a débuté le 17 juin 2019 et se terminera le 1er juillet 2019. Il ne faut donc pas traîner…

Nous notons dans cette annonce que ce 2e super congélateur n’entrainera pas d’augmentation de la capacité de production, soit d’après le permis de 2012,  1140 tonnes de produits surgelées par jour1, pour un charroi de ±440 mouvements par jour2

Extrait de l’annonce :

Cela ne nous étonne nullement puisque plusieurs de nos sources dans l’usine attestent que CL Warneton a fortement augmenté sa production depuis le permis d’exploitation que le SPW lui a octroyé 2012.

Dans ce permis d’exploitation, le SPW a autorisé que CL Warneton produise 1140 tonnes / jour de produits finis surgelés par jour comme suit :

– Lignes 3 et 4 : 2 x 432 tonnes / jour de frites surgelées, soit 864 tonnes /jour.
– Lignes de flocons : 2 x 30 tonnes / jour.
– Lignes de spécialités 5, 6 et 7 : 3 x 72 tonnes / jour, soit 216 tonnes / jour.

Selon nos sources, la capacité de production des lignes 3, 4, 5, 6 et 7 étant de 30 à 40 % supérieure à ce qui est autorisé dans le permis de 2012, la production journalière de produits finis devrait en réalité se situer entre ±1500 et ±1600 tonnes / jour au lieu de 1140 tonnes / jour.

Selon nos sources dans cette usine, la ligne 7 mise en service fin 2017 serait en réalité une double ligne produisant entre 80 tonnes et 90 tonnes / jour, soit ±2000 tonnes par jour….

La production journalière actuelle devrait aujourd’hui avoisiner 3500 tonnes / jour, ce qui explique :

  • les extensions internes autorisées le 31/07/20173:
    • 3 compresseurs d’air supplémentaires
    • 1 chaudière à vapeur (17MWth)
    • 1 oxydateur thernmique (vavec production de vapeur) pour le traitement des odeurs (16,5 MWth)
    • 2 chaudières à huile thermique (2 x 6,3 MWth) : très probablement pour alimenter de nouvelles friteuses (double ligne 7)
    • Installations de traitement des eaux usées dont 1 bioréacteur à membrane dans un nouveau bâtiment.
  • l’augmentation de capacité de traitement de la station d’épuration (bioréacteur à membrane et transformation du bassin biométhaniseur en bassin anaérobie au printemps 2018) ,
  • l’augmentation de la puissance de l’alimentation électrique de l’usine (travaux de janvier 2017) : 32 Mégawatts au lieu de 22 Mégawatts4.
  • l’augmentation des émissions de CO2 (gaz à effet de serre) autorisés par le SPW/AWAC, ce qui tend à démontrer que CL Warneton consomme plus de gaz et que, de facto, qu’il cuit avantage de frites (donc augmentation de production) !

Augmentation de quotas d’émission de CO2 autorisé par l’AWAC à CL Warneton ( chiffres en tonnes de CO2):
Tableau montrant l'augmentation des quotas de CO2 pour CL Warneton autorisé par l'AWAC

Concernant le nombre de charroi, le SPW ayant autorisé 440 mouvements de camions par jour (pour 1140 tonnes / jour) dans le permis d’exploitation accordé en 2012, le nombre de mouvements de camions devrait avoisiner aujourd’hui les 1200 mouvements par jour avec les 3500 tonnes / jour de produits finis fabriqués par CL Warneton….

Dans l’étude d’incidence environnementale du projet de plateforme portuaire, le bureau d’ingénieur a publié l’histogramme ci-dessous démontrant l’augmentation de la pollution de l’air à Comines-Warneton par rapport au 69 communes du Hainaut pour la période 2012-2014 5:

Pollution de l'air à Comines-Warneton (2012-2014) par l'AWAC
Cliquer sur l’image ci-dessus  pour l’agrandir

Nous comprenons maintenant pourquoi CL Warneton renouvelle sa demande de permis unique pour ce 2 congélateur en argumentant qu’il n’y aura pas d’augmentation de production…

Administration communale de Comines-Warneton - Annonce de l'enquête publique concernant la demande de CL Warneton pour le 2e frigo
Cliquer su’image ci-dessus pour l’agrandir

_____________________________

Notes

  1. PV du conseil communal du 3/02/2012 – page 2
  2. PV du conseil communal du 3/02/2012 – page 15
  3. Affiche jaune de l’administration annonçant l’autorisation des extensions internes
  4. Voir les photos des travaux prises en janvier 2018
  5. Les éléments pris en compte par l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat (AWAC) dans les analyses de l’air sont : les particules fines, l’ozone et le dioxyde d’azote produites par les gaz d’échappement.
    Les Amis de Warneton ont écrit 3 fois à l’AWAC,  (dont le dernier courrier en recommandé) pour lui demander les chiffres pour la période 2014-2016. Les trois lettres sont restées sans réponse…! Pas d’accusé de réception. Rien….