Encore une semaine d’enquête publique pour le zoning des Quatre-Rois

Après une première enquête publique relative à l’aménagement d’un rond-point à l’entrée du futur zoning des Quatre Rois, une deuxième enquête est actuellement en cours à Comines-Warneton. Elle concerne cette fois-ci l’aménagement du parc d’activités économiques mixtes et la réalisation de voiries, preuve que l’intercommunale d’Etude et de Gestion (IEG) veut passer à la vitesse supérieure avec cette demande de permis d’urbanisme.

L’enquête publique a débuté le 20 mai dernier et s’achèvera le 18 juin prochain……

Cliquer sur l’image ci-dessous pour lire l’intégralité de cet article

Nord Eclair 11/06/2020
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Source : NORD ECLAIR – 11 juin 2020

Projet de zoning des Quatre Rois à Warneton – Enquête publique relative à une demande de permis d’urbanisme

Ce projet consiste en l’aménagement du parc d’activités économiques mixte (ZAEM)  des « Quatre Rois » d’une superficie de 33 hectares et la réalisation de voiries avec réseau d’égouttage séparatif…
Selon le Code de Développement territorial (CoDT) du 23/12/2019, Art. D.II.29, une zone d’activité économique mixte est destinée aux activités d’artisanat, de service, de distribution, de recherche ou de petite industrie. Les halls et installations de stockage y sont admis.

Emplacement du futur zoning des Quatre-Rois (Vue aérienne)
Vue aérienne montrant l’emplacement des 33 ha du futur zoning des Quatre-Rois (sur les 90 ha initialement demandés par l’IEG au gouvernement wallon). A vol d’oiseau, le centre de ce futur zoning se situe à ±1,2 km au Nord du centre de Warneton et à ±1,5 km au Nord – Nord – Est de l’usine CL Warneton.

Description du projet

il s’agit d’un vaste quadrilatère d’une surface totale de 33 hectares. Sa longueur :± 900 m. Sa largeur moyenne : ± 370 m. En décomptant les routes, les plantations, le bassin d’orage, il restera 28 ha “nets” à vendre.

–  Les limites  : la RN 58 côté sud, la chaussée d’Ypres côté ouest, le chemin 9 dit de la Galoppe côté est, et un ensemble de champs côté nord. Pour sa quasi-totalité, il s’agit de terres agricoles, auxquelles s’ajoutent le parc à conteneurs déjà existant et une ferme désaffectée qui sera maintenue en l’état dans un premier temps. Aucune habitation ne devrait être rasée.

–  Un rond-point  : l’accès au zoning, mais aussi au parc à conteneurs, se fera uniquement via un nouveau rond-point qui sera aménagé chaussée d’Ypres, à proximité du dépanneur Mahieu et le chemin du Petit Bois aboutira aussi à ce giratoire.
Données techniques : diamètre intérieur atteint les 16 mètres; l’extérieur, 25 mètres; la piste cyclable possède une largeur de 2,5 mètres. Les îlots directionnels sont constitués de bordures et béton coloré dans chaque branche du giratoire, avec intégration des traversées cyclistes en marquage routier.
Quant à l’îlot central, il bénéficiera d’un aménagement paysager grâce à la plantation d’une cépée de platanes (plusieurs arbres plantés en bouquet) dans un massif de couvre-sol. (Le rond-point a fait l’objet d’une enquête publique en janvier 2020)

–  Un bassin d’orage  : un peu à l’est du parc à conteneurs, un bassin d’orage sera creusé, juste à côté du petit bosquet dont on vient d’abattre la plupart des arbres, mais qui va se régénérer. Ce bassin d’orage aura une capacité de 9.450 m³. Sa profondeur sera de 4 m environ, pour 60 m sur 42 comme dimensions totales. Les remblais provenant du creusement de ce bassin serviront à construire un talus de 1 m de hauteur qui constituera la limite nord de tout le zoning.

–  35 parcelles de 0,5 à 1,5 ha  : les futures parcelles de terrains à acquérir par les investisseurs, auront une surface allant de 5.000 m² à 15.000 m². Mais en fonction de ses besoins, un industriel pourra en acheter plusieurs pour composer un ensemble plus vaste. (Plan à venir)

ZAEM des Quatre-Rois - Plan des 35 parcelles
ZAEM des Quatre-Rois

–  Plantations, taillis, fossés  : une série de taillis, plantations, bosquets, zones humides, fossés, couloirs verts, etc., seront aménagés en divers endroits du zoning.

–  Le long de la Chaussée d’Ypres  : plantation de 60 arbres hautes tiges de type “Ulmus Columella”, le long de la chaussée d’Ypres. Cet arbre moyen (sous les 20 mètres) possède un port élancé. Les arbres seront espacés d’environ 16 mètres et se situeront entre 3,30 et 4 mètres du bord de la route.

Ulmus Columella
Ulmus Columella ou Orme Columella

–  Dix phases  : l’aménagement de cette nouvelle zone d’activité économique mixte (ZAEM) se fera en dix phases. En commençant par l’élargissement du chemin de l’Hirondelle (7 m) à partir du parc à conteneurs, le creusement du bassin d’orage, des fossés, l’aménagement des bordures, trottoirs + impétrants, eau, gaz, électricité, etc., de la voirie, la construction du rond-point, etc.

Notre Collectif invite les Warnetonnois à participer à cette enquête publique. 

Afin de vous donner des pistes de réflexions qui devraient vous aider (et vous faire gagner du temps) dans la rédaction de vos observations à adresser au Collège échevinal avant le 18 juin 2020 (à 11h30),  vous trouverez ci-dessous les propositions et les questionnements de notre Collectif concernant ce projet.

Propositions de notre Collectif

1) Intitulé souhaité : ECOPARC ou ECOZONING des Quatre Rois

2) Ne pourront s’établir dans ce parc d’Activités que des petites entreprises

      • spécialisées dans les services aux entreprises.
      • n’entraînant aucunes nuisances sonores et olfactives, ni aucune pollution de l’air, des eaux souterraines et du sol.

Afin de ne pas nuire aux commerçants de Warneton, les commerces de détail ne devraient pas être autorisés à s’établir dans cette ZAEM.
Comme cette nouvelle zone d’activité devant théoriquement générer plus de 500 emplois (selon les estimations de l’IEG), les grands hangars de stockage (comme ceux existant dans le zoning de Comines) qui n’emploient quasiment  pas de personnel ne seront pas autorisés.

Poursuivre la lecture

Enquête publique relative à la demande de permis d’environnement de la SA SOGETRA établie à Warneton (B)

Cette enquête publique concerne la demande de permis d’environnement de la S.A. SOGETRA ayant son siège principal sis chaussée de Lille, 49A à 7784 Warneton, tendant à maintenir en activité (régularisation) un établissement de travaux publics équipé d’un atelier d’entretien et de réparation de véhicules et d’une station de distribution d’hydrocarbures (35.000 litres de diesel et 25.000 litres de gasoil), et extension par l’exploitation d’un centre de regroupement, de tri et de prétraitement de terres excavées et de déchets inertes, à la même adresse. Projet repris en catégorie C.

Poursuivre la lecture

Clarebout: nouvelle enquête publique

Enquête publique pour le 2e congélateur de CL Warneton
L’entreprise veut occuper l’espace contenu entre la voirie qui accède à la plateforme du Pont-Rouge et le congélateur déjà existant.

Clarebout n’abandonne pas son projet de congélateur. Il propose des compensations avec, à la clé, une enquête publique.

Une enquête se déroule du 12 au 27 février, liée à une demande de permis de CL Warneton en vue de la construction d’un congélateur automatique, d’un bâtiment logistique avec 15 quais et de nouvelles aires de parking.
Cette nouvelle enquête prend place dans le cadre de l’instruction d’un recours.

Sur base des recommandations du DNF1

Nous avons consulté le dossier de 25 pages2 au bureau technique. On y apprend que l’entreprise de frites surgelées a introduit une première demande, refusée, pour construire un congélateur en décembre 2016, puis a fait une deuxième, en juin 2019.
Le 30 septembre 2019, le collège refuse le permis unique sur base d’arguments environnementaux (absence de compensations, dérogation à la loi de la conservation de la nature, etc.).

Poursuivre la lecture

Clarebout Potatoes – Enquête publique complémentaire relative à la demande de permis unique pour le 2e congélateur et d’un bâtiment logistique

CL Warneton - Projet de construction du 2e congélateur et du bâtiment logistique

Cette enquête publique est réalisée dans le cadre de l’instruction du recours et portant sur le complément relatif aux compensations environnementales proposées par CL Warneton. L’enquête commencera le 12/02/2020 et sera clôturée le 27/02/2020 à 14h00.

Clarebout Potatoes - Enqête publique relative à l'exploitation d'un second congélateur
Cliquer pour l’image pour l’agrandir

Projet de 2e congélateur de CL Warneton : enquête publique

Plan en perspective projet 2e frigo de CL Warneton

L’enquête publique a débuté le 17 juin 2019 et se terminera le 1er juillet 2019. Il ne faut donc pas traîner…

Nous notons dans cette annonce que ce 2e super congélateur n’entrainera pas d’augmentation de la capacité de production, soit d’après le permis de 2012,  1140 tonnes de produits surgelées par jour1, pour un charroi de ±440 mouvements par jour2

Extrait de l’annonce :

Cela ne nous étonne nullement puisque plusieurs de nos sources dans l’usine attestent que CL Warneton a fortement augmenté sa production depuis le permis d’exploitation que le SPW lui a octroyé 2012.

Dans ce permis d’exploitation, le SPW a autorisé que CL Warneton produise 1140 tonnes / jour de produits finis surgelés par jour comme suit :

– Lignes 3 et 4 : 2 x 432 tonnes / jour de frites surgelées, soit 864 tonnes /jour.
– Lignes de flocons : 2 x 30 tonnes / jour.
– Lignes de spécialités 5, 6 et 7 : 3 x 72 tonnes / jour, soit 216 tonnes / jour.

Selon nos sources, la capacité de production des lignes 3, 4, 5, 6 et 7 étant de 30 à 40 % supérieure à ce qui est autorisé dans le permis de 2012, la production journalière de produits finis devrait en réalité se situer entre ±1500 et ±1600 tonnes / jour au lieu de 1140 tonnes / jour.

Selon nos sources dans cette usine, la ligne 7 mise en service fin 2017 serait en réalité une double ligne produisant entre 80 tonnes et 90 tonnes / jour, soit ±2000 tonnes par jour….

La production journalière actuelle devrait aujourd’hui avoisiner 3500 tonnes / jour, ce qui explique :

  • les extensions internes autorisées le 31/07/20173:
    • 3 compresseurs d’air supplémentaires
    • 1 chaudière à vapeur (17MWth)
    • 1 oxydateur thernmique (vavec production de vapeur) pour le traitement des odeurs (16,5 MWth)
    • 2 chaudières à huile thermique (2 x 6,3 MWth) : très probablement pour alimenter de nouvelles friteuses (double ligne 7)
    • Installations de traitement des eaux usées dont 1 bioréacteur à membrane dans un nouveau bâtiment.
  • l’augmentation de capacité de traitement de la station d’épuration (bioréacteur à membrane et transformation du bassin biométhaniseur en bassin anaérobie au printemps 2018) ,
  • l’augmentation de la puissance de l’alimentation électrique de l’usine (travaux de janvier 2017) : 32 Mégawatts au lieu de 22 Mégawatts4.
  • l’augmentation des émissions de CO2 (gaz à effet de serre) autorisés par le SPW/AWAC, ce qui tend à démontrer que CL Warneton consomme plus de gaz et que, de facto, qu’il cuit avantage de frites (donc augmentation de production) !

Augmentation de quotas d’émission de CO2 autorisé par l’AWAC à CL Warneton ( chiffres en tonnes de CO2):
Tableau montrant l'augmentation des quotas de CO2 pour CL Warneton autorisé par l'AWAC

Concernant le nombre de charroi, le SPW ayant autorisé 440 mouvements de camions par jour (pour 1140 tonnes / jour) dans le permis d’exploitation accordé en 2012, le nombre de mouvements de camions devrait avoisiner aujourd’hui les 1200 mouvements par jour avec les 3500 tonnes / jour de produits finis fabriqués par CL Warneton….

Dans l’étude d’incidence environnementale du projet de plateforme portuaire, le bureau d’ingénieur a publié l’histogramme ci-dessous démontrant l’augmentation de la pollution de l’air à Comines-Warneton par rapport au 69 communes du Hainaut pour la période 2012-2014 5:

Pollution de l'air à Comines-Warneton (2012-2014) par l'AWAC
Cliquer sur l’image ci-dessus  pour l’agrandir

Nous comprenons maintenant pourquoi CL Warneton renouvelle sa demande de permis unique pour ce 2 congélateur en argumentant qu’il n’y aura pas d’augmentation de production…

Administration communale de Comines-Warneton - Annonce de l'enquête publique concernant la demande de CL Warneton pour le 2e frigo
Cliquer su’image ci-dessus pour l’agrandir

_____________________________

Notes

  1. PV du conseil communal du 3/02/2012 – page 2
  2. PV du conseil communal du 3/02/2012 – page 15
  3. Affiche jaune de l’administration annonçant l’autorisation des extensions internes
  4. Voir les photos des travaux prises en janvier 2018
  5. Les éléments pris en compte par l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat (AWAC) dans les analyses de l’air sont : les particules fines, l’ozone et le dioxyde d’azote produites par les gaz d’échappement.
    Les Amis de Warneton ont écrit 3 fois à l’AWAC,  (dont le dernier courrier en recommandé) pour lui demander les chiffres pour la période 2014-2016. Les trois lettres sont restées sans réponse…! Pas d’accusé de réception. Rien….