CL Warneton – Des petites boulettes de gras flottent à la surface des eaux déversées dans la Lys au rejet R001 (24/10/2020)

24/10/2020 – Des petites boulettes de gras flottent à la surface des eaux déversées dans la Lys au rejet R001.
Rappelons que c’est par ce rejet (communément appelé “caniveau”) que les eaux traitées par la station d’épuration (STEP) sont déversées dans la la rivière. Vidéaste : Denis Viaene

Poursuivre la lecture

Enquête publique – Cours d’eau – du 26 octobre 2020 au 10 décembre 2020

En Wallonie, le cadre juridique de la gestion des cours d’eau non navigables a été profondément remanié avec l’adoption du Décret du 4 octobre 2018.

L’objectif à terme est d’aboutir à un nouveau cadre juridique global et transversal pour une gestion intégrée, équilibrée et durable des cours d’eau wallons. Cette gestion doit en effet concilier leurs fonctions hydraulique, écologique, économique et socio-culturelle.

Enquête publique - Cours d'eau
Clique sur l’image pour l’agrandir

Poursuivre la lecture

CL Warneton – Déversement d’effluents gras dans le bras mort de la Lys au rejet d’eaux pluviales R003

23/10/2020 – Le déversement d’effluents gras dans le bras mort de la Lys constaté hier à ce rejet d’eaux pluviales R003 continue… Il n’a pourtant pas plus depuis le 20 octobre dernier, ce qui nous pousse à penser que ce sont des eaux usées (effluents) qui sont déversées à cet endroit. Elles sont certes moins grasses qu’hier mais leur couleur interroge…
Sur le chemin, j’ai rencontré un riverain qui était devant chez lui et il m’a confirmé avoir vu du gras hier après mon départ pendant qu’il pêchait à environ 350 mètres de ce rejet. Denis Viaene.

Poursuivre la lecture

CL Warneton – Alerte mégots sur la voie publique face à l’usine

Bouche d'égout - Ici commence la mer

14/10/2020 – Courriel adressé à Aline Belpaire, ingénieur (administration de l’environnement chez Clarebout Potatoes).
Bonjour,
Avec cette image je veux vous alerter et signaler un problème qui me semble grave pour l’environnement.
J’ai vu aujourd’hui mercredi 14 octobre 2020 plusieurs de vos employés jeter leur mégot de cigarette dans le caniveau et égout devant l’entrée avec tourniquet.
S’il n’y avait que 2 ou 3 mégots la nuisance serait moindre mais je suis repassé 30 minutes plus tard et j’ai dénombré plus de 50 mégots à cet endroit.
Je crois qu’il serait judicieux de mettre un collecteur pour ce type de déchets à cette entrée qui voit à chaque changement d’équipe un grand nombre d’ouvriers jeter les restes de cigarettes avant de prendre leur poste.
Merci de prendre en considération ma demande qui n’est pas une plainte mais une recommandation.
Bonne journée.
Denis Viaene

Poursuivre la lecture

Loi Asap : le Gouvernement français passe en force sur la restriction des enquêtes publiques

Construction bâtiment industriel
Photo : Pixabay

Coup de théâtre ce vendredi 2 octobre à l’issue de la lecture du projet de loi pour l’accélération et la simplification de l’action publique (Asap). Le Gouvernement a demandé une seconde délibération sur l’amendement qui avait supprimé l’article 25 de la loi relatif aux enquêtes publiques. Compte tenu de la présence très réduite des députés en séance un vendredi après 20 heures, l’exécutif a obtenu le rétablissement de cet article.

Celui-ci donne aux préfets le pouvoir de dispenser d’enquête publique, au profit d’une simple consultation électronique, les projets relevant d’une autorisation environnementale mais ne nécessitant pas d’évaluation environnementale. Cela concerne 200 à 300 dossiers portant sur des installations comme des silos verticaux, des imprimeries offset, des petits élevages de pisciculture ou des usines de fabrication de céramique, a précisé la ministre en charge de l’industrie, Agnès Pannier-Runacher. “Dans 85 % des dossiers d’enquêtes publiques, il n’y a aucun retour du public”, a ajouté la représentante du Gouvernement.

Poursuivre la lecture

Comines: la ministre n’était “pas favorable” au second congélateur

Second super congélateur de CL Warneton

Mardi, le député leuzois Hervé Cornillie a interrogé la Ministre de l’Environnement sur le feu vert accordé au second congélateur de Clarebout Potatoes. La ministre a détaillé les raisons qui ont poussé la Région à accorder le permis de construire à Clarebout Potatoes, décision toujours décriée par de nombreux observateurs.

Pour les opposants au second frigo de Clarebout, impossible d’oublier la date. Le 11 août dernier, les ministres Tellier et Borsus accordent leur feu vert à Clarebout Potatoes. L’entreprise flamande reçoit l’autorisation de construire une deuxième structure à côté de la première sur le site de Warneton.  “L’ensemble des acteurs (publics comme privés) de la région, militant contre l’entreprise en question, étaient persuadés au vu des éléments rassemblés que la décision finale leur serait favorable. Clarebout a en effet réputation de faire l’unanimité contre elle partout où elle cherche à s’installer. Notamment car de graves infractions environnementales sont constatées sur ses différents sites. Ces différents éléments avaient conduit le SPW à premièrement rendre un avis négatif”, rappelle d’ailleurs Hervé Cornillie. Le député leuzois a interpellé la ministre Céline Tellier, pour comprendre les motivations des décideurs, motivé par le recours déposé à l’unanimité par le conseil communal de Comines-Warneton et les motions de soutien votés par les communes françaises voisines.

Poursuivre la lecture

La Belgique, septième pays au classement des exportations de pesticides interdits en Europe

Epandage pesticides néonicotinoïdes fongicides

La Belgique a exporté en 2018 près de 5.000 tonnes de pesticides interdits en Europe vers des pays pauvres, selon une longue enquête de Greenpeace Royaume-Uni. Rien d’illégal. La législation européenne en matière de pesticides est l’une des plus sévères au monde sur son territoire, mais rien n’interdit la production et l’exportation hors de l’Union européenne.

Cancer et anomalies congénitales

Greenpeace Royaume-Uni et l’ONG suisse Public Eye ont réussi à consulter près de 400 documents qui prouvent ce commerce relevant du secret des affaires. La Belgique exporte essentiellement deux pesticides particulièrement controversés et interdits en Europe : l’acétochlore et la carbendazime.

Poursuivre la lecture