Déchets sauvages : la Wallonie double les amendes

Mégots de cigarettes jonchant le sol

Le Gouvernement wallon a décidé de doubler les amendes en cas d’abandon de déchets sauvages. Mégots, canettes, chewing-gums abandonnés sur la voie publique devraient désormais vous coûter 200€. Les masques buccaux et les gants font également leur entrée dans la liste des déchets sauvages.

Chaque année, en Wallonie, les communes collectent 18.000 tonnes de déchets sauvages. Cela représente un coût important pour la collectivité, estimé en moyenne à 20€ par citoyen. Et c’est sans compter le coût pour l’environnement, les animaux…

Avec la modification du code de l’Environnement adoptée en première lecture ce jeudi, le Gouvernement wallon souhaite adresser un message clair : “La Wallonie n’est pas une poubelle !”.

Poursuivre la lecture

La nature en Wallonie de plus en plus salie : 40% des 110 communes interrogées observent une hausse des déchets clandestins

Déchets clandestins

Les 25 et 26 mars dernier, l’asbl Be WaPP1 a mené une enquête auprès des 262 communes de Wallonie dans le but d’évaluer la recrudescence des dépôts clandestins et déchets sauvages depuis la mise en place des mesures strictes visant à enrayer la pandémie de coronavirus. 110 répondants, représentant un total de 101 communes, ont réagi à cette enquête, ce qui correspond à un taux de réponse de 39%.

– Près d’une commune sur deux (44%), constate un accroissement des dépôts clandestins depuis le milieu du mois de mars. Les déchets les plus fréquemment cités sont les encombrants, les ordures ménagères et les déchets verts. En termes de localisations les plus mentionnées, l’on trouve les zones agricoles, les zones boisées et les points d’apport pour déchets tels que les bulles à verres et à textiles.

Poursuivre la lecture

Face aux incivilités, la ville de La Louvière lance une nouvelle campagne de sensibilisation

Incivilitées environnementales

Cette phase de sensibilisation sera suivie d’une période de répression.

En matière de propreté publique, les communes peinent à trouver la solution miracle. Pour faire face aux incivilités encore trop fréquentes, la ville de La Louvière a décidé de retaper sur le clou en menant une nouvelle campagne de sensibilisation. Cette dernière sera évidemment suivie d’une campagne de répression à l’attention des citoyens les plus réfractaires.

Une belle ville, c’est l’affaire de tous“, estime la commune de La Louvière. “Bien vivre ensemble demande du respect de l’autre et du cadre de vie qui implique quelques gestes simples et évidents au quotidien comme balayer sa devanture, enlever les mauvaises herbes, ramasser les déjections de son chien ou encore respecter les heures de sortie des poubelles.”

Poursuivre la lecture

Ombres et lumières sur le bras mort de la Lys #1

La Lys à Warneton en 1982 (Photo : Patrick Maton)

La pollution n’affecte pas que les océans se trouvant loin de chez nous. Elle est aussi chez nous, à Warneton, et les pollueurs ne sont pas que les industriels établis sur le bord de la Lys… Etat des lieux.

Lumières – A Warneton, nous avons la chance de pouvoir profiter de ce petit écrin de Nature peuplé par des hérons, des cygnes, des canards sauvages, des colverts, des grèbes huppés, des cormorans, des foulques macroules (poules d’eau),….

Cliquer sur les images pour les agrandir et visionner le diaporama
Poursuivre la lecture