Pesticides en Wallonie : état des lieux et perspectives

Pollution par les epandages de presticides

Que cela soit en milieu urbain ou rural, la population wallonne est exposée aux produits phytopharmaceutiques et particulièrement aux herbicides et fongicides. Une exposition qui a des conséquences nuisibles sur la qualité de vie, la santé, l’alimentation, les ressources naturelles (air, sol, eau) et la biodiversité. L’arrêt de l’usage de pesticides par les particuliers, les entreprises et les pouvoirs publics constitue donc une priorité.

Trois mesures sont entrées en vigueur récemment:

1. Protection des riverains des parcelles agricoles

    • Interdiction de débuter une pulvérisation lorsque la vitesse du vent est supérieure à 20 km/heure
    • Interdiction de pulvériser à moins de 50 mètres des bords de toute parcelle qui jouxte un site d’établissement (cours de récréation, écoles, internats, crèches et infrastructures d’accueil de l’enfance) durant les heures de fréquentation de celui-ci
    • Obligation d’utiliser, sur tout le territoire wallon, un matériel d’application qui réduit la dérive de minimum 50%

2. Glyphosate et néonicotinoïdes

Deux mesures d’interdiction portant sur ces produits sont entrées en vigueur en Wallonie :

    • L’utilisation des pesticides contenant des néonicotinoïdes depuis juin 2018
    • L’usage du glyphosate par des utilisateurs non formés depuis mars 2017

Lire la suite…