140 nuisances olfactives et sonores de l’usine CL Warneton ont été signalées à notre Collectif entre le 1/06/2020 et le 30/06/2020

Clarebout Warneton - La station d'épuration sur fond du super-congélateur
Cliquer sur la photo pour l’agrandir

Le mois dernier, 140 nuisances de l’usine CL Warneton ont été signalées à notre Collectif. Les tableaux récapitulatifs ci-dessous ont été adressés ce jour à Mme Alice Leeuweerck, à M. Philippe Mouton, aux agents constatateurs environnementaux de Comines-Warneton, ainsi qu’au DPC – Police de l’Environnement de Mons.

130 Nuisances olfactives : Odeurs d’œuf pourri, de graillon (graisse de friture) et de pommes de terre (Cliquer sur les miniatures ci-dessous pour afficher les tableaux)

9 nuisances sonores : bruits de compresseurs et de ventilateurs
(Cliquer sur les miniatures ci-dessous pour afficher les tableaux)

1 pluie de gouttelettes huileuses

Deûlémont, le 14 juin 2020 (17h08) – Un habitant de l’avenue des Primevères à Deûlémont nous envoie ce commentaire accompagné d’une photo  : Tâches sur la terrasse, les velux de la maison, les voitures… et maintenant sur nous lorsque nous sommes sur la terrasse !!!!! Cette personne habite à 970m à vol d’oiseau de la grande cheminée de l’usine CL Warneton.

Clarebout Potatoes Warneton - PLuie de gouttelettes huileuses
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Signaler une nuisance olfactive
Signaler une nuisance sonore
Signaler des retombées de gouttelettes huileuses

Des habitants de Deûlémont, dans le Nord, en ont assez de l’usine de transformation de pommes de terre située à proximité

Des habitants de Deûlémont, dans le Nord, à la frontière avec la Belgique, ne supportent plus leur voisine d’en face : une usine de transformation de pommes de terre du groupe belge Clarebout Potatoes – L’association locale de défense de l’environnement a déposé plainte.. après l’épisode de trop, fin mai. Sa présidente, Elisabeth Dumoulin, raconte à France Bleu Nord : “Le matin à 3 heures les gens étaient réveillés parce que on avait un bruit insupportable, on aurait dit un ballon au-dessus de notre tête. En plus les odeurs, on ne pouvait rien laisser ouvert. Des odeurs de frites pourries. C’était insupportable suivant le sens du vent. Il y a toujours quelque chose.” Des travaux sont en cours pour la construction d’une plateforme portuaire près de l’usine qui devrait servir pour acheminer des marchandises. Clarebout n’a pas donné suite aux sollicitations de France Bleu Nord.

Source : FRANCETVINFO.FR – 12 juin 2020

Bataille de chiffres entre les défenseurs de l’environnement et Clarebout Potatoes

Nuisances de l'usine Clarebout Potatoes de Warneton (B)

Pour le seul mois de mai, notre Collectif a recensé 87 cas de nuisances olfactives et/ou sonores dans le secteur de l’usine Clarebout Potatoes. Un relevé que l’entreprise de frites surgelées réfute. (…)

Seulement neuf réclamations en mai pour la direction de CL Warneton!

Selon le porte-parole de l’usine pour qui “il y a un décalage réel” entre le relevé des nuisances établi en mai par notre Collectif et les réclamations reçues directement à l’usine sur la même période. “En mai, nous avons reçu neuf plaintes, soit par mail, soit par téléphone et sur ce total, six concernaient les nuisances sonores du 23 mai dernier“, précise ainsi Raphaël Tassart. Un porte-parole qui précise que ces réclamations provenaient” de quatre personnes différentes. Trois autres plaintes, au sujet de nuisances olfactives cette fois-ci, émanant d’une seule personne“.

Poursuivre la lecture

23/05/2020 – Clarebout Warneton – Bruits intenses et continus de lâchers de vapeurs et odeurs nauséabondes

Mise à jour le 24 mai 2020

Coups de gueule d’un riverain de Warneton (France) adressés par courriel à la Direction de l’usine Clarebout Potatoes de Warneton

24/05/2020 – Cela fait 19 heures que nous subissons de façon continue le bruit de lâchers de vapeur. Je vous ai envoyé 2 courriels, un à 9h50 et un autre à 13h20. Il est maintenant 22h00 et toujours pas d’intervention de votre part pour faire cesser ce bruit qui va prendre de l’ampleur avec la nuit.
Une petite question à l’attention des membres de l’équipe dirigeante : accepteriez-vous pour vos proches toutes les nuisances qui perdurent depuis plus de douze ans ?
En cet instant, je ne sais pas si nous allons pouvoir dormir cette nuit. Excusez ma franchise mais pour une usine ultramoderne il faudrait une équipe d’intervention sur place ou tout du moins un prestataire qui travaille le week-end ! A toute à l’heure pour un autre mail.

23/05/2020 – Toujours des bruits d’une grande intensité causés par des lâchers de vapeur qui ont commencé à 3h00 du matin, et ce de façon continue. Cela fait 10h00 maintenant que cela dure !
A ces nuisances sonores insupportables s’ajoutent maintenant des odeurs de graisse de friture que nous n’avions pas hier lors du passage des experts qui ont été dépêchés par CL Warneton pour constater les nuisances olfactives.
Ces nuisances sont plus fréquentes le week-end.
(Témoignage d’un riverain de Warneton France – Vidéo filmée le 23/05/2020 à 14h00 par un membre de l’association Deûlémont Environnement).

17/05/2020 – Coup de gueule d’un riverain de Warneton (France) adressé par courriel à la Direction de l’usine Clarebout Potatoes de Warneton

Photo : Deûlémont Environnement

Warneton – France, le 17 mai 2020 – (…) Suite à ma plainte de ce matin à 9h00 un technicien est passé devant chez moi à 12h10 soit 3 heures après mon signalement d’odeurs importantes de friture. Votre technicien est passé sans s’arrêter pour constater ce qui n’avait plus lieu vu le changement d’orientation du vent… Les retombées odorantes se situaient entre mon domicile et la ferme Grislain située route de la mine d’or (±300 mètres de mon domicile).

Je vous recontacte cet après-midi pour vous avertir de la réapparition des nuisances mais avec une forte augmentation de densité de l’odeur qui de friture est passée à graillon (vieille huile brûlée). Nous avons l’impression que l’odeur arrive par vague successives.

Poursuivre la lecture

Pourquoi faut-il signaler les nuisances via nos formulaires en ligne?

Les réponses stéréotypées de CL Warneton aux plaintes des riverains n’étant pas suivies d’effet, il est vivement conseillé de signaler les nuisances de cette usine en utilisant un de nos formulaires disponibles dans notre site web.

Les plaintes adressées directement à CL Warneton (adresse email : communication@clarebout.com) ne sont pas signalées à la Police de l’environnement (DPC de Mons) ni aux agents constatateurs environnementaux de Comines-Warneton alors que celles signalées à l’aide de nos formulaires en ligne sont automatiquement adressées à ces derniers.

De plus, les plaintes signalées via nos formulaires en ligne permettent à notre collectif d’établir des statistiques mensuelles. Quand le nombre de plaintes est élevé nous alertons  la presse ainsi que le Ministre de l’Environnement de la Région wallonne en leur envoyant un tableau récapitulant le nombre de plaintes du mois.

Vous comprenez maintenant pourquoi il est très important d’utiliser nos formulaires pour signaler une nuisance.

Ceci dit, après avoir signalé une nuisance à l’aide d’un de nos formulaires vous pouvez toujours adresser un courriel résumant la nuisance subie à CL Warneton (email : communication@clarebout.com)

Poursuivre la lecture

Coup de gueule d’un riverain de Warneton (F) face aux nuisances causées par les travaux de construction de la plateforme portuaire au Pont-Rouge

Avertissement : cette publication n’engage que son auteur et en aucun cas la responsabilité de notre collectif Comines-Warneton Environnement. 

Message adressé à Catherine Maheux, directrice du PACO par un habitant de Warneton (France)

Bonjour,

Je vois que votre approche des riverains du port du Pont-Rouge n’a pas changé : nous n’existons pas. Je vous ai envoyé un mail pour vous avertir des nuisances en cours des travaux de poses des palplanches, j’attends toujours votre réponse…

Je me rends compte de l’inutilité du dossier monté par CS Ingénierie qui n’a que repris que les chiffres d’études qui sont obsolètes de nos jours. Dans l’étude aucun impact sur les riverains au cours de la pose de palplanches n’a été repris ni supposé alors que l’étude d’incidence de VNF prend en compte les nuisances mais aussi les risques de dégâts matériels aux habitations.

Pourquoi n’en est-il pas de même pour le chantier de la plate-forme. Ah, j’oubliais 2 pays donc deux systèmes qui s’opposent.

Dans ce dossier vous n’avez pas défendu la Wallonie mais les intérêts du PACO et d’un industriel qui ne se prive pas “d’acheter” quelques fonctionnaires pour accomplir ses desseins d’envahisseur de la nature.
En érigeant cette plateforme à cet endroit vous avez pactisé avec un pollueur qui produira de plus en plus.

Sachez que les riverains ne vous portent pas dans leur cœur, mais peut-être “un sursaut de dignité” vous …. non car à ce stade vous êtes irrécupérable.
Je vous tiendrai toujours responsable, non par votre fonction mais par votre implication personnelle dans ce dossier pour favoriser sans vergogne cet industriel.

Si un problème devait arriver à ma maison ou ma famille vous serez responsable moralement et financièrement à titre personnel.

Je ne vous salue pas car vous ne méritez pas ce respect que vous confère votre fonction.

Denis Viaene, habitant de Warneton (F)
6 janvier 2020

NB : Une copie de ce message a été adressée à la Police de l’Environnement à Mons et à Philippe Mouton, Echevin de Comines-Warneton

Nouveau formulaire de signalement de nuisances

Le chantier de la plateforme portuaire a débuté côté belge, à Warneton
Photo : La Voix du Nord (13/01/2020)

Warneton, le 30 janvier 2020

Nous venons de mettre en ligne un formulaire de signalement de nuisances causées par les travaux de construction de la plateforme portuaire au Pont-Rouge à Warneton.

Actuellement, c’est la pose de palplanches délimitant le quai de déchargement qui génère des nuisances sonores : claquements sourds, vibrations ressenties dans les maisons et, ce, dès 6h30 ou 6h40 du matin. Selon un Deûlémontois le pilonnage dure jusqu’à 20 min. A raison de 58 coups à la minute, et de 3 à 4 cycles par heure, cela nous fait entre 17 et 20000 coups de pilon à par jour.

Pour info, les claquements sourds répétitifs sont perçus rue d’Ypres à Warneton (soit une distance de ±1,6km à vol d’oiseau du chantier)…

Vidéo enregistrée depuis Deûlémont le 29/01/2020 à 14h00

Vidéo enregistrée dans le centre de Deûlémont le 30/01/2020 à 6h40

Une copie de votre signalement sera automatiquement adressée aux agents constatateurs environnementaux de Comines-Warneton, à la Police de l’Environnement à Mons ainsi qu’à Mme la Bourgmestre et M. le Premier Echevin de Comines-Warneton.

Cliquer sur le bouton ci-dessous pour signaler des nuisances générées par les travaux de construction de la futur plateforme portuaire

Bouton - Signalement de nuisance liée aux travaux de construction de la plateforme portuaire

: