Pollution de la Lys par les grandes entreprises de la région dont l’usine CL Warneton – Rétrospective

27 juin 2019 (15h00)

Un pêcheur à la carpe a été le témoin d’un déversement suspect d’effluents industriels dans la Lys au rejet n°1 de la station d’épuration de CL Warneton.
Nous le remercions de s’être empressé de transmettre la photo ci-dessous à nos amis de Deûlémont Environnement. 🙂

27/06/2019 - Rejet d'eaux industriels non traitées par la station d'épuration de CL Warneton
Photo : un pêcheur de carpes de Warneton (B) habitué à ces événements.

A se rappeler :
– quand la station d’épuration fonctionne correctement c’est de l’eau clair (comme celle du robinet) qui est rejetée dans la Lys,
– face à un tel déversement suspect il faut s’empresser de
téléphoner à SOS ENVIRONNEMENT NATURE (Police de l’Environnement de Mons) au n° 1718. Si injoignable faire le 065 400 091 ou le 065 40 01 99 .
Prendre quelques photos, voire une vidéo et nous les transmettre.

Signaler un rejet d'effluents industriels non traités dans la Lys

14 juin 2019

[supsystic-gallery id=4]
Visionner d’autres photos et vidéos…

Pollution de l’eau : eutrophisation des écosystèmes aquatiques

L’eutrophisation des rivières résulte de la prolifération d’algues vertes qui consomment tout l’oxygène nécessaire à la vie de l’écosystème.

L’eutrophisation est le phénomène d’asphyxie des écosystèmes aquatiques résultant de la prolifération d’algues, qui consomment tout l’oxygène nécessaire à la vie de l’écosystème.
Ce phénomène résulte d’un apport trop riche de substances nutritives dans la rivière ou dans le lac concerné.

Cette pollution de l’eau est principalement due au phosphore (contenu dans les phosphates, présents dans les lessives notamment) et à l’azote (contenu dans l’ammonium et les nitrates présents dans les engrais).

Les algues qui se développent grâce à ces substances nutritives absorbent de grandes quantités d’oxygène lorsqu’elles meurent et se décomposent.
Leur prolifération provoque l’appauvrissement, puis la mort de l’écosystème aquatique présent : il ne bénéficie plus de l’oxygène nécessaire pour vivre.

Lire la suite…