Enquête publique : cartographie des zones soumises à l’aléa inondation (14 septembre au 28 septembre 2020)

Pont rouge - Inondations (mars 2016)
Pont rouge – Inondations (Photo prise depuis Deûlémont – mars 2016)

Pourquoi cette consultation ?

Conformément aux dispositions relatives à la gestion des risques d’inondation prévues par le Code de l’Eau, le Groupe Transversal Inondations (GTI) a entrepris de mettre à jour cette cartographie des zones soumises à l’aléa d’inondation de 2016.

Cette cartographie est un outil de référence pour vous informer sur le risque d’inondation présent en Wallonie.

Elle délimite les zones susceptibles d’être inondées de manière plus ou moins importante et fréquente, suite au débordement naturel d’un cours d’eau ou à la concentration de ruissellement naturel des eaux pluviales.

Elle comprend deux types de carte :

      • La carte de l’aléa d’inondation, carte de référence en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire pour la Région wallonne
      • Les cartes des zones inondables, élaborées en réponse aux exigences de la Directive européenne en matière d’évaluation et de gestion des risques d’inondations

Pousuivre la lecture

Déchets sauvages : la Wallonie double les amendes

Mégots de cigarettes jonchant le sol

Le Gouvernement wallon a décidé de doubler les amendes en cas d’abandon de déchets sauvages. Mégots, canettes, chewing-gums abandonnés sur la voie publique devraient désormais vous coûter 200€. Les masques buccaux et les gants font également leur entrée dans la liste des déchets sauvages.

Chaque année, en Wallonie, les communes collectent 18.000 tonnes de déchets sauvages. Cela représente un coût important pour la collectivité, estimé en moyenne à 20€ par citoyen. Et c’est sans compter le coût pour l’environnement, les animaux…

Avec la modification du code de l’Environnement adoptée en première lecture ce jeudi, le Gouvernement wallon souhaite adresser un message clair : “La Wallonie n’est pas une poubelle !”.

Poursuivre la lecture

Constitution d’un Comité d’accompagnement: appel à candidatures

2/09/2020 – Courrier d’un riverain de la rue De Simpel à Warneton (b) à Céline Tellier, Ministre de l’environnement de la Région wallonne

Nuisances de l'usine Clarebout Potatoes de Warneton (B)

Warneton, le 2/09/2020

Madame la Ministre,

Je tiens à vous faire part de ma profonde déception et indignation en ce qui concerne l’accord donné à l’entreprise Clarebout Potatoes à Warneton d’augmenter sa production par la construction d’un second congélateur.

Selon l’entreprise les mesures proposées pour la préservation de l’environnement sont satisfaisantes. Vous avez par ailleurs annoncé que des conditions supplémentaires ont été adressées à l’entreprise.
Comment peut-on croire que Clarebout Potatoes va mettre fin aux nuisances qu’il ne cesse de produire depuis son installation ?

Poursuivre la lecture

Un deuxième frigo chez Clarebout? Les autorités de Comines-Warneton veulent introduire un recours au Conseil d’Etat

Second super congélateur de CL Warneton

Le collège communal affiche clairement son opposition au projet d’agrandissement de l’entreprise.

Début août, Clarebout remportait une victoire importante lorsque son projet de construction d’un second frigo géant recevait l’aval de la Région wallonne. Après deux refus consécutifs, les ministres Céline Tellier et Willy Borsus ont finalement accédé à la requête de l’industriel, au grand dam des opposants belges et français. Interpellée par de nombreux citoyens qui dénoncent depuis longtemps les nuisances importantes causées par l’entreprise, la ministre wallonne de l’environnement avait alors justifié cette décision par “l’ensemble des avis favorables émis par l’administration”. Elle a par ailleurs indiqué que des compensations environnementales importantes, des contrôles renforcés et la mise en place d’un comité d’accompagnement transfrontalier ont été imposés à Clarebout en parallèle à cette autorisation.

Poursuivre la lecture

Réaction du maire de Deûlémont suite aux éclaircissements apportés par Céline Tellier, Ministre de l’Environnement, concernant le permis unique pour le 2e congélateur qui a été accordé à CL Warneton

Second super congélateur de CL Warneton
A gauche, le second super congélateur automatisé. Dimensions : 132m (L) x 81m (l) x 32m (h).

(…)

Madame La Ministre,

Par la présente lettre, je vous informe avoir pris connaissance, par le biais de Facebook, des éclaircissements que vous avez apportés suite aux nombreux questionnements émis par la population, concernant l’arrêté ministériel que vous avez signé le 10 août 2020 en tant que Ministre de l’Environnement, avec M. BORSUS, Ministre de l’aménagement du territoire, statuant sur le recours exercé par CL Warneton sur la demande de permis unique pour la construction d’un second congélateur à Warneton Belgique par l’Entreprise CL Warneton.
A votre question « De quoi s’agit-il ? » publiée sur Facebook, je me permets d’y faire les commentaires suivants :
– Sur votre éclaircissement : « Le permis concerne uniquement l’extension du frigo existant… »
– Mon commentaire : « il ne s’agit pas ici d’une extension, mais bien d’une nouvelle construction d’un deuxième congélateur »

Poursuivre la lecture

Aux habitants de Comines-Warneton : on se fiche de vous !

Second super congélateur de CL Warneton
A gauche, le super congélateur automatisé à venir. Dimensions : 132m (L) x 81m (l) x 32m (h)

On se fiche de vous ! Et ça fait 11 ans que cela dure !

Vous avez eu beau assister à des réunions, signer des pétitions, participer aux enquêtes publiques, déposer vos plaintes sur Internet, mobiliser les médias, l’entreprise Clarebout continue d’empester l’air de Warneton et continue de produire plus que 1.140 tonnes par jour et ce, dans la plus grande impunité.

Aujourd’hui, malgré un refus des autorités communales de Comines-Warneton et malgré un premier refus ministériel, CL Warneton obtient finalement l’autorisation de construire son 2e super congélateur, et poursuit ainsi son expansion.

On nous dit à Namur qu’il y aura des compensations écologiques. Est-ce que la mise en jachère de quelques hectares de terres agricoles va compenser les rejets brunâtres d’une station d’épuration manifestement incapables de traiter des déchets en perpétuelle augmentation, de compenser les odeurs écœurantes que le vent rabat tantôt sur Deûlémont, tantôt sur Warneton, de compenser la masse de CO2 toujours plus importante qui contribue à augmenter le réchauffement climatique ?

Poursuivre la lecture

Feu vert de la Wallonie pour l’extension de Clarebout : “L’économie passe avant tout”, déplorent les riverains

Second supercongélateur e CL Warneton - Reportage de Notélé
Cliquer sur l’image ci-dessus pour visionner le reportage de NOTELE.

Coup de théâtre à Warneton. Après avoir essuyé plusieurs refus, l’entreprise Clarebout vient finalement d’obtenir le feu vert de la Région wallonne pour la construction de son second congélateur géant. Pour les associations de riverains qui luttent depuis des années contre ce projet, c’est une véritable catastrophe.

Sont interviewés dans ce reportage :

      • Philippe Mouton, Premier Echevin de Comines-Warneton
      • Guy Lauwarier, membre du bureau de notre Collectif CWE
      • Denis Viane, riverain de Warneton (France)

Source : NOTELE.BE – 12 août 2020


Articles connexes

Eclaircissements de Céline Tellier, Ministre de l’Environnement du SPW, concernant le permis unique qu’elle vient d’accorder à CL Warneton

Vous êtes nombreux à m’interpeller au sujet du permis unique alloué sur recours par le Ministre Borsus (aménagement du territoire) et moi-même (environnement) concernant l’extension du frigo de la société Clarebout à Comines-Warneton. Je comprends vos questionnements et souhaite apporter quelques éclaircissements.

De quoi s’agit-il ?

      • Ce dossier concerne bien le territoire de Comines-Warneton et non celui de Frameries.
      • Le permis concerne uniquement l’extension du frigo existant qui permettra de stocker sur site les produits, sans augmentation de la production.
      • Le projet vise notamment à réduire le transport vers et venant de stockages externes. Un recours à la voie fluviale sera par ailleurs intégré.
      • Ce permis ne présage en rien du traitement des autres dossiers ou demandes en cours concernant la société Clarebout (projet de nouvelle usine, nouveau frigo à Frameries).

Poursuivre la lecture

Le médiateur de la Wallonie

Logo Service public de Wallonie

Toute personne physique ou morale qui estime, à l’occasion d’une affaire la concernant, qu’une autorité administrative wallonne ou de la Fédération Wallonie-Bruxelles n’a pas agi conformément à la mission de service public qu’elle doit assurer, peut introduire une réclamation individuelle, par écrit ou sur place, auprès du Médiateur de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles :

Monsieur Marc BERTRAND
Médiateur de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Rue Lucien Namêche, 54
5000 NAMUR
Tél (numéro vert): 0800-19199
Fax: 081/32.19.00

Dépôt de réclamation en ligne possible courrier@le-mediateur.be . Le médiateur de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles traite les réclamations qui concernent le fonctionnement des autorités administratives wallonnes et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Poursuivre la lecture