Projet de zoning des Quatre Rois à Warneton – Enquête publique relative à une demande de permis d’urbanisme

Ce projet consiste en l’aménagement du parc d’activités économiques mixte (ZAEM)  des « Quatre Rois » d’une superficie de 33 hectares et la réalisation de voiries avec réseau d’égouttage séparatif…
Selon le Code de Développement territorial (CoDT) du 23/12/2019, Art. D.II.29, une zone d’activité économique mixte est destinée aux activités d’artisanat, de service, de distribution, de recherche ou de petite industrie. Les halls et installations de stockage y sont admis.

Emplacement du futur zoning des Quatre-Rois (Vue aérienne)
Vue aérienne montrant l’emplacement des 33 ha du futur zoning des Quatre-Rois (sur les 90 ha initialement demandés par l’IEG au gouvernement wallon). A vol d’oiseau, le centre de ce futur zoning se situe à ±1,2 km au Nord du centre de Warneton et à ±1,5 km au Nord – Nord – Est de l’usine CL Warneton.

Description du projet

il s’agit d’un vaste quadrilatère d’une surface totale de 33 hectares. Sa longueur :± 900 m. Sa largeur moyenne : ± 370 m. En décomptant les routes, les plantations, le bassin d’orage, il restera 28 ha “nets” à vendre.

–  Les limites  : la RN 58 côté sud, la chaussée d’Ypres côté ouest, le chemin 9 dit de la Galoppe côté est, et un ensemble de champs côté nord. Pour sa quasi-totalité, il s’agit de terres agricoles, auxquelles s’ajoutent le parc à conteneurs déjà existant et une ferme désaffectée qui sera maintenue en l’état dans un premier temps. Aucune habitation ne devrait être rasée.

–  Un rond-point  : l’accès au zoning, mais aussi au parc à conteneurs, se fera uniquement via un nouveau rond-point qui sera aménagé chaussée d’Ypres, à proximité du dépanneur Mahieu et le chemin du Petit Bois aboutira aussi à ce giratoire.
Données techniques : diamètre intérieur atteint les 16 mètres; l’extérieur, 25 mètres; la piste cyclable possède une largeur de 2,5 mètres. Les îlots directionnels sont constitués de bordures et béton coloré dans chaque branche du giratoire, avec intégration des traversées cyclistes en marquage routier.
Quant à l’îlot central, il bénéficiera d’un aménagement paysager grâce à la plantation d’une cépée de platanes (plusieurs arbres plantés en bouquet) dans un massif de couvre-sol. (Le rond-point a fait l’objet d’une enquête publique en janvier 2020)

–  Un bassin d’orage  : un peu à l’est du parc à conteneurs, un bassin d’orage sera creusé, juste à côté du petit bosquet dont on vient d’abattre la plupart des arbres, mais qui va se régénérer. Ce bassin d’orage aura une capacité de 9.450 m³. Sa profondeur sera de 4 m environ, pour 60 m sur 42 comme dimensions totales. Les remblais provenant du creusement de ce bassin serviront à construire un talus de 1 m de hauteur qui constituera la limite nord de tout le zoning.

–  35 parcelles de 0,5 à 1,5 ha  : les futures parcelles de terrains à acquérir par les investisseurs, auront une surface allant de 5.000 m² à 15.000 m². Mais en fonction de ses besoins, un industriel pourra en acheter plusieurs pour composer un ensemble plus vaste. (Plan à venir)

ZAEM des Quatre-Rois - Plan des 35 parcelles
ZAEM des Quatre-Rois

–  Plantations, taillis, fossés  : une série de taillis, plantations, bosquets, zones humides, fossés, couloirs verts, etc., seront aménagés en divers endroits du zoning.

–  Le long de la Chaussée d’Ypres  : plantation de 60 arbres hautes tiges de type “Ulmus Columella”, le long de la chaussée d’Ypres. Cet arbre moyen (sous les 20 mètres) possède un port élancé. Les arbres seront espacés d’environ 16 mètres et se situeront entre 3,30 et 4 mètres du bord de la route.

Ulmus Columella
Ulmus Columella ou Orme Columella

–  Dix phases  : l’aménagement de cette nouvelle zone d’activité économique mixte (ZAEM) se fera en dix phases. En commençant par l’élargissement du chemin de l’Hirondelle (7 m) à partir du parc à conteneurs, le creusement du bassin d’orage, des fossés, l’aménagement des bordures, trottoirs + impétrants, eau, gaz, électricité, etc., de la voirie, la construction du rond-point, etc.

Notre Collectif invite les Warnetonnois à participer à cette enquête publique. 

Afin de vous donner des pistes de réflexions qui devraient vous aider (et vous faire gagner du temps) dans la rédaction de vos observations à adresser au Collège échevinal avant le 18 juin 2020 (à 11h30),  vous trouverez ci-dessous les propositions et les questionnements de notre Collectif concernant ce projet.

Propositions de notre Collectif

1) Intitulé souhaité : ECOPARC ou ECOZONING des Quatre Rois

2) Ne pourront s’établir dans ce parc d’Activités que des petites entreprises

      • spécialisées dans les services aux entreprises.
      • n’entraînant aucunes nuisances sonores et olfactives, ni aucune pollution de l’air, des eaux souterraines et du sol.

Afin de ne pas nuire aux commerçants de Warneton, les commerces de détail ne devraient pas être autorisés à s’établir dans cette ZAEM.
Comme cette nouvelle zone d’activité devant théoriquement générer plus de 500 emplois (selon les estimations de l’IEG), les grands hangars de stockage (comme ceux existant dans le zoning de Comines) qui n’emploient quasiment  pas de personnel ne seront pas autorisés.

Poursuivre la lecture

Dans le cadre de l’aménagement du futur zoning de Warneton : une commission pour un règlement

Futur zoning des Quatre Rois
Photo : Google Maps

Lundi soir, lors du conseil communal, il a aussi été question du futur zoning de Warneton. Les élus communaux ont approuvé la modification de la voirie à la chaussée d’Ypres consistant en la suppression d’un tronçon d’environ 70 mètres de long de voirie communale, du chemin du Petit Bois, à proximité du nouveau rond-point qui verra le jour.

La conseillère communale Sylvie Vancraeynest a insisté sur le fait de pouvoir créer un zoning durable avec la mutualisation des ressources et des espaces, de soumettre les entreprises au covoiturage, la rationalisation de l’énergie, la gestion optimale des eaux de pluies, la mitoyenneté des bâtiments (ce qui s’annonce compliqué pour des raisons de sécurité en cas d’incendie) et l’implantation de sociétés soucieuses de l’environnement. Durant les discussions, David Werquin a proposé la création d’une commission pour établir un règlement “avec ce que nous voulons ou pas dans le zoning”.

Source : Nord Eclair – 5 mars 2020